La France prête à coopérer avec les autorités Comoriennes

comores-blog-comores-france-remise-des-lettres-de-crance-d_4e71f6e448669

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Après avoir été informé par le Ministre Comorien des Relations Extérieures , Mohamed Bakri Abdoulfatahou  de l’implication de ressortissants français dans la tentative du coup d’état aux Comores, l’ambassadeur de France à Moroni  Mr Philippe Lacoste , a assuré  que son pays est prêt  à coopérer avec les autorités Comoriennes dans le cadre de l’enquête.

L’ambassadeur à souligner qu’il fallait laisser la justice faire son travail.

Mr Philippe Lacoste  a félicité  l’AND de leur vigilance et  de leur réussite à  préserver les institutions.

 

2 commentaires sur La France prête à coopérer avec les autorités Comoriennes

  1. Les crimes et délits commis sur le territoire comorien doivent être jugés aux Comores par la justice comorienne quelque soit la nationalité des présumés coupables. De la même façon qu’un comorien qui commet un crime ou un délit dans un pays étranger devra être jugé par la justice du pays où il est présumé coupable. La justice comme d’autres corps de l’Etat garantit la souveraineté d’un Etat. Par conséquent, si les mercenaires étrangers arrêtés sont condamnés et que l’Etat comorien accepte leur extraditions vers leurs pays, l’Etat comorien et sa justice auront perdu une fois de plus leur crédibilité sur le plan international. Si l’Etat comorien veut se faire respecter par les grandes puissances étrangères qui ne cessent de s’immiscer dans les affaires d’un Etat indépendant et souverain, il doit continuer à être ferme dans cette affaire, ne pas céder à la pression, comme l’a fait son armée, et continuer jusqu’au bout. Les coupables devront purger leur peine aux Comores pas dans leur pays. S’il partent, l’histoire se répétera, nous avons déjà vécu cela. il y aura un semblant de procès dans leurs pays, ils resterons en prisons quelques mois peut être, d’autres ne seront même pas jugés et la boucle sera boulée. En ce moment là, les complices comoriens de cette tentative de coup d’Etat ainsi que ces mercenaires pourront se restructurer et tenter un nouveau coup.
    l’ ambassadeur n’est pas là pour défendre les intérêts du pays d’accueil supposé « ami », il est là pour sauvegarder les intérêts de son pays et assurer la sécurité de ses ressortissants.

  2. Si c’était pas dramatique on en rigolerait à pleine poumons ! La France qui veillerait à la stabilisation des Iles Comores!!!Autant se fier au loup pour veiller au bien être du poulailler

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*