La France suspend l’octroi de visa à tous les comoriens

La France a décidé de suspendre l’octroi de visas aux comoriens, à compter du 04 mai 2018. L’information a été confirmée cet après-midi. Une sanction, sans doute, contre les autorités comoriennes qui ont depuis le 14 mars refusé d’accueillir les comoriens refoulés de l’île de Mayotte.

« Nous regrettons que la France continue à faire du visa un instrument de pression. Les discussions entre les deux pays (Comores et France) sont en cours. Chacune des deux parties a formulé des propositions pour que nous puissions enfin sortir par le haut de cette crise. Ce n’est donc pas le moment de prendre une telle décision », a déclaré une source autorisée du ministère comorien des Affaires étrangères.

« Chaque partie examine les propositions de l’autre et il est prévu de se retrouver prochainement pour en discuter et convenir d’une feuille de route commune », a poursuivi notre source.

Rappelons que 29 mars dernier, les autorités françaises avaient annoncé la suspension des visas officiels et diplomatiques à l’Etat comorien en réplique à la décision du gouvernement comorien. Lors des différentes rencontres avec la diplomatie française, le ministre Souef Mohamed El-Amine s a toujours soutenu que le Gouvernement n’a pas demandé à ce que cette mesure soit levée et que le plus important était « de parvenir à une solution pérenne ».

Même après le tête-à-tête avec le ministre des affaires étrangères français, Jean- Yves le Drian, le gouvernement a maintenu sa décision de ne pas accueillir les bateaux ou aéronefs en provenance de Mayotte avec à son bord des citoyens comoriens « refoulés ».

Le ministre Soeuf Mohamed El-amine, en voyage à Bangladhesh, devait arriver en début de soirée à Moroni.

Alwatwan

2 commentaires sur La France suspend l’octroi de visa à tous les comoriens

  1. Si le visa pour la France devient un alibis pour agenouiller le peuple comoriens, ce comorien n’a pas besoin d’aller en France. Il reste au gouvernement comorien de prendre des mesure de rétorsion en vers la France. La première condition, et mettre fin à la monnaie coloniale française et se retourné vers d’autres nation digne et honnête. interdire les avions français de survoler l’espace aérien comorien car Mayotte n’a pas d’espace aérien pour.

  2. Bsr, je crois que l’heure de vérité est enfin arrivée. Que va faire l’Etat comorien après la suspension des visas des comoriens. Moi je sais que le ministre Souef est déterminé, ce qui est loin d’être le cas du président Azali qui le presse de lâcher du lest. Ne pas oublier que le Mali refuse jusqu’à maintenant d’accueillir sur son sol ses ressortissants expulsés de France.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*