La gabegie dans les sociétés d’État, place aux hydrocarbures

Selon les informations parues dans le journal Al-watwan de ce matin, les pratiques opaques dans les établissements publics ont de beaux jours devant elles. On apprend en effet que la société Comorienne des hydrocarbures aurait réceptionné 7 camions neufs, le tout sans un appel d’offre. La société Abdallah Wadaane aurait remporté ce marché curieusement comme elle vient de remporter celle de la destruction de l’hôpital El maarouf  là aussi sans aucune transparence. Pendant que les textes exigent une totale transparence pour les appels d’offres dont le montant dépassent les 10 millions, SCH a choisi la voie de l’opacité pour ce marché dont le montant avoisinerait les 490 millions puisqu’il s’avère qu’un camion citerne neuf couterait entre 50 et 70 millions de nos francs. On comprend mieux pourquoi la commission anticorruption a été supprimée dès la prise du pouvoir du régime actuel.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*