La Grande Comore rejoint la Cité des Dirigeants

Ce mercredi, une délégation de la Grande Comore, menée par le Gouverneur Hassani Hamade, est venu inscrire l’île dans le collège des collectivités territoriales de la Cité des Dirigeants. Gérald Maillot, Président du Conseil de surveillance et Christophe Di Donato, Président de la Cité des Dirigeants ont enregistré cette inscription, en présence notamment de Faouzia Vitry, Vice-Présidente de la Région.

« C’est avec une grande émotion que je vous reçois Monsieur le Gouverneur. Votre entrée au sein de la Cité des Dirigeants signifie une déploiement de nos travaux dans la zone Océan Indien. C’est l’ambition que nous portions depuis sa création. Aujourd’hui, main dans la main, nous allons travailler ensemble au développement des gisements sur toute la zone, et de l’ancrage territorial », a ainsi expliqué Gérald Maillot.

Le Gouverneur de la Grande Comore est revenu sur les motivations de son gouvernement pour rejoindre la CINOR et la CIVIS au sein du collège des collectivités de la Cité des Dirigeants. Cette inscription va permettre aux entrepreneurs, de bénéficier des éclairages des acteurs impliqués dans le développement de la Zone. Or les besoins sont multiples aux Comores, où 45% de la population vivant sous le seuil de pauvreté. « Nous formons les jeunes générations, mais nous formons des futurs chômeurs puisque les projets de création d’entreprise ne sont pas assez nombreux. Nous avons besoin de vous « , explique Hassani Hamadi.

« Je me réjouis de la présence de la région à nos côtés », a ajouté, Christophe Di Donato, Président de la Cité des Dirigeants. « Car nous ne pouvions pas réussir l’union économique sans l’implication du chef de file qu’est la Région. »
D’ailleurs, Faouzia Vitry a souligné cette volonté commune, dans laquelle s’inscrit également la Région, qui est de développer la zone Océan Indien conjointement. « La Réunion ne peut se développer en laissant ses voisins à la traîne. Ce n’est pas possible. Nous devons favoriser les territoires voisins et c’est ainsi que nous parviendront à construire une zone forte, entre l’europe, l’Afrique et l’Asie », a-t-elle justifié avec fougue.

Ainsi, la Grande Comore va donc contribuer aux nombreux travaux amorcés par la Cité des Dirigeants : nourriture, gestion des déchets, gisements… des sujets essentiels dans le quotidien des réunionnais comme des Comoriens.

Clicanoo.re

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*