La Lettre du Président Azali aux enfants Comoriens, « mes chers enfants… »

Lettre de son excellence, Monsieur Azali Assoumani, Président de l’Union des Comores aux Enfant Comoriens, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de l’enfant 
 
Moroni – le 20 novembre 2017
 
 
Nº 17 -257/PR
 
 
Le Président
 
                                            
 
Mes chers enfants,
 
Je m’adresse à vous aujourd’hui à l’occasion de cette journée Internationale des droits de l’enfant.
 
Cette journée est ka date anniversaire de l’adoption de la convention internationale des droits de l’enfant par l’assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989. Elle constitue un moment privilégié pour se rendre compte de nombreuses injustices qui sont perpétrées contre les enfants dans le monde.
 
Cette convention qui a été ratifiée par notre pays en 1993, affirme que vous êtes des personnes à part entière et vous avez des droits qui doivent être respectés par tous les adultes.
 
Vous avez le droit d’avoir une identité, de vivre en famille et d’être protégés. Vous avez le droit d’être éduqués et soignés, quel que soit l’endroit du monde où vous êtes né, quel que soit votre couleur de peau, votre sexe et votre état de santé. Vous avez également de droit de vous amuser, d’apprendre et de vous exprimer.
 
.Ainsi en cette journée qui vous est consacrée prenez le pouvoir mes chers enfants et exprimer vous !
 
Chers parents chers citoyens, laissons les enfants vivre leur statut.
 
 
 
Dans notre pays, l’Union des Comores, les droits et le bienêtre des enfants sont au centre de la politique de mon Gouvernement qui en a fait une de ses priorités, en vue d’atteindre les Objectifs du Développement Durable. C’est pour vous plus particulièrement, chers enfants que nous sommes résolus à faire des Comores un pays émergent à l’ horizon 2030. 
 
Certes il reste beaucoup de chemin à parcourir, mais je m’engage à faire, tout ce qui est en mon pouvoir, pour créer les conditions sociales économiques et culturelle idoines pour que les droits de tous les enfants Comoriens, quel que soit leur sexe, leur état de santé, leur milieu socio-économique, soient réalisés.  
 
En ma qualité de Chef d’Etat, je m’engage à faire respecter ces droits et à faire appliquer la Convention relative aux Droits de l’Enfant.
 
Mes chers enfants ;
 
Vous êtes l’avenir de ce pays. Vous êtes les citoyens de demain. Vous formez la future classe s dirigeante, les futurs leaders de notre pays.
 
 
 
Nous avons le devoir et l’obligation de vous donner la chance de grandir dans un environnement sain où vous serez protégés et où vos droits seront respectés, pour que vous puissiez aujourd’hui et demain, vous acquitter sereinement de vos devoir, envers le pays.
 
 
 
Nous avons le devoir et l’obligation de bâtir pour vous, un monde dans lequel vous aurez tous la possibilité de réaliser pleinement votre potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité. Ce monde, nous sommes capables de le construire. Avec l’aide de Dieu, nous le construisons pour vous et avec vous.
 
 
 
 
 
 
 
Bonne fête à vous chers enfant et qu’Allah vous bénisse et bénisse notre cher pays. 
 
 
 
AZALI Assoumani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*