En ce moment

La maison du fils d’Azali attaquée au cocktail Molotov

La maison de Fathou, fils aîné du président Azali Assoumani, a fait l’objet d’une attaque au cocktail Molotov. Les faits se sont déroulés il y a « trois-quatre jours » selon une source policière qui précise que le bâtiment qui se trouve à Malouzini est « hautement sécurisé » depuis.

Le président Azali Assoumani est vivement critiquée par l’opinion nationale et internationale. Il a changé la constitution pour pouvoir se maintenir au pouvoir deux mandats de suite, soit jusqu’en 2029. Il a emprisonné et continue à emprisonner plusieurs politiciens qui ont critiqué sa mode de gouvernance.

Ahmed. M, Comores infos

La Rédaction

3 commentaires sur La maison du fils d’Azali attaquée au cocktail Molotov

  1. les comoriens sont des mouton il n’ont rien dans la tete tu lu donne un bon riz est ces fini il férme sa gueule ces la seule communauté qu’il sont trop facile a manipulé

  2. Il sert à quoi ce pouvoir qui se jouit dans la peur? Etre aussi attaché au pouvoir au point de se mettre à dos tout un pays et d’exposer sa propre famille, c’est manquer de jugement et de bon sens.
    Azali sait pertinemment qu’il ne peut rester indéfiniment au pouvoir. Mais par contre le désamour et la haine contre sa famille et ses partisans seront marqués à jamais dans l’esprit des Comoriens.
    En vérité, Azali ne s’aime pas et n’aime pas sa famille car il fait et fera subir à son entourage des conséquences désastreuses pour son image dans le conscient collectif des Comoriens.
    Si l’abondance matérielle, le pouvoir et la fréquentation des milieux fortunés suffisaient à asseoir durablement une dictature, Saddam houssen, Kadafi, Moubarak etc seraient de ce monde et encore au pouvoir. Or il n’en est rien.
    Azali fait un sacrifice sans intérêt ni pour le pays ni pour lui même. Car le pays ne gardera de lui que des funestes souvenirs. Il aura réussi à ruiner en deux ans et demi tout l’édifice institutionnel qui a permis au pays de respirer un air de démocratie et de stabilité politique que d’aucuns commençaient à nous envier. Au final, je suis convaincu que les facultés mentales et intellectuelles d’Azali sont significativement altérées. Et c’est plus qu’inquiétant en ce sens qu’il ne réagit en ce moment que par ses émotions à la place de la raison. Mais là où le bat blesse c’est que même ses éminences grises sont contaminées, frappées de myopie en étant incapables de le faire entendre raison ou sinon de le mettre en curatelle pour raison de facultés mentales altérées.
    Je suis persuadé que cet épisode douloureux pour le pays et ses enfants aura une fin. Elle sera mauvaise pour la réputation de notre pays mais sera avant tout atroce pour la famille d’Azali et ses proches tant ils auront du mal lever les yeux pour regarder ce peuple qu’il a honni, humilié, spolié et au final méprisé. Ce peuple Comorien à qui il doit tout : ses études, sa carrière, son patrimoine, ses différents mandats électifs etc. Mais en guise de reconnaissance, il a fait le choix délibéré de le noyer à jamais au vu et au su de la communauté internationale stupéfaite par ses agissements sanguinaires.

  3. C’est rien ! je peux vous assurer que si il voulait mettre le feu à une habitation elle aurait brûlé du sol au plafond… Tant que j’y suis ou est le Chef d’Etat-Major d’Azali ? il est d’un silence assourdissant depuis lundi, mercredi et maintenant l’action sur la maison du fils Azali, le chef d’Etat-Major est en prison ou quoi ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*