La manifestation finit en selfie avec la ministre, les mahorais se ridiculisent

Mayotte* : Annick Girardin, la ministre des Outre-mer est arrivée lundi matin sur l’île de l’océan Indien. Mayotte entre dans la quatrième semaine du mouvement de contestation populaire contre l’insécurité, mené par une intersyndicale mahoraise.

Les manifestant qui réclament plus de sécurité sur l’île ont tous voulu faire des photos avec la ministre au lieu de parler des problèmes de l’île . Regardez la vidéo ci dessous :

Mayotte* est secouée depuis le 20 février par un mouvement de contestation populaire contre l’insécurité, prenant de multiples formes : manifestations dans les rues du chef-lieu, opération escargot, opération « île morte », blocage de la liaison maritime entre Grande-Terre et Petite-Terre et barrages érigés sur les principaux axes routiers, paralysant une partie de la circulation toute la journée.

On est loin des échanges musclés entre Macron et les agriculteurs en France quand les gens sont en colère ils le font savoir et à Mayotte on fait des selfies.

*Mayotte est île comorienne sous administration française

5 commentaires sur La manifestation finit en selfie avec la ministre, les mahorais se ridiculisent

  1. Heureusement que les mahorais ne sont comoriens.la chose la plus importante maintenant c’est de fixer les comoriens et de laisser Mayotte (LA FRANCE).Le ridicule dans c’est qui n’arrête pas de mendier.

  2. tout content de prendre une photo avec une Mzoungou. Le mahorais c’est « Peau, noire, masques blancs » et « Le vieux nègre et la médaille ». Massikini owanagnassi

    • Merci beaucoup cela ne peut que confirmer le comorien qui est completement perdu . ILs fuient en masse chez eux aux comores pour Mayotte , ils sont pret à etre exploiter par le Mahorais peau noire et masque blancs pour pouvoir suivire . Le comble dès qu’il le voit « il l’ appelle patron , meme on comprend que c’ est de la dérision , mais on vraiment pitié de ces individus .

Répondre à HADJI ANOUAR Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*