La Ministre Comorienne a plaidé pour l’augmentation du financement de la santé de la reproduction

Grande rencontre de la Ministre au siège de l’UNFPA. La Ministre de la Santé en charge de la Solidarité, de la Protection Sociale et de la Promotion du Genre a rencontré hier, jeudi, l’adjointe de la Directrice exécutive du Fond des Nations Unies pour la Population. Une rencontre qui a eu lieu au siège de l’UNFPA, à New-York, en présence du Représentant pays de cet organe onusien ainsi que la Commissaire nationale à la Solidarité.
Au menu des discussions, le renforcement du Planning familial en milieu rural et dans les quartiers de la capitale. L’occasion pour la Ministre Comorienne de plaidoyer pour l’augmentation du financement de la santé de la reproduction, la formation et l’équipement des maternités et du prochain CHU. Au cours de l’entretien, la délégation Comorienne n’a pas manqué de demander le renforcement des cellules d’écoute pour plus d’efficacité dans la lutte contre les violences basées sur le Genre. Des doléances que l’UNFPA s’annonce impatient de répondre.

Lors des échanges, le Représentant pays, basé à Antananarivo, est revenu sur les autres points qui ont été abordés avec la partie Comorienne lors de sa rencontre avec Dr. RASHID Fatma à Moroni. En effet l’UNFPA accepte d’accompagner le Ministère dans le projet de renforcement des femmes et jeunes leaders politiques. La formation des agents du Commissariat National du Genre est aussi nécessaire.

A savoir que la Directrice Exécutive de l’UNFPA souhaitait participer en personne à cette rencontre. Mais malheureusement, à cause des mauvaises conditions météo encouragées par le froid, elle a finalement été représentée par son adjointe.

A noter que Mardi dernier, Dr. RASHID Fatma a reçu l’Ambassadeur de la République de Gambie aux Etats Unis, Président du mois du Groupe Africain. A la demande de l’Ambassadeur, cette rencontre visait à mieux discuter sur la déclaration de la Ministre Comorienne qui, nous l’avons dit, parlera au nom du continent noir.

Le Ministère de la santé

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*