La notabilité déterminée à faire barrage aux manœuvres de déstabilisation du pays

Au cours d’un rassemblement au foyer des femmes de Moroni, samedi 13 avril, des notables comoriens estiment que les divergences des opinions dans le monde politique sont nécessaires. Encore faut-il que les uns et les autres tiennent compte des fondamentaux d’une société telles que la paix, la stabilité, solidarité et le vivre-ensemble. Ils appellent à «la fin des manipulations» et à un meilleur respect des valeurs de la Nation comorienne.

Des membres de la notabilité de Ngazidja se sont retrouvés samedi 13 avril au foyer des femmes de Moroni pour appeler «à la paix, à l’unité et à la communion». Les orateurs, se fondant sur les valeurs qui ont toujours été «le ciment» de la société comorienne, se montrent déterminés à faire barrage «aux manœuvres de déstabilisation» et à soutenir toutes les initiatives qui contribueront à assoir durablement la stabilité dans les îles. Plus de 200 personnes avaient répondu à l’appel. Des notables venus des quatre coins de Ngazidja et des deux îles de Mwali et de Ndzuani avaient pris part à ce grand rassemblement. Les notables Mze Mouigni Abdallah, Abdallah Mohamed Soifeine, Salim Abdourazakou Soultoine Abdoulanziz, Ismail Abdou, Mohamed Abdourazak y étaient présents. «Nous sommes les garants des valeurs cardinales de ce pays. Il y a des valeurs qui doivent transcender sur tout, nous ne pouvons pas accepter que ce pays soit victime de déstabilisation et de manœuvres qui peuvent compromettre sa stabilité légendaire», a souligné l’un des notables.

Les us et coutumes

Il ajoute : «Les Comores préservent fièrement leurs us et coutumes, notre pays a des us et des traditions, ils doivent être respectés comme tels et nous en sommes à la fois les héritiers et les gardiens».
Ces notables font sans doute référence au climat post-électoral et aux nombreuses révélations faisant état de plans de déstabilisation destinés à créer une forme de psychose dans le pays. Ils estiment les divergences des opinions dans le monde politique sont nécessaires. Encore faut-il que les uns et les autres tiennent compte des fondamentaux d’une société telles que la paix, la stabilité, la solidarité et le vivre-ensemble.

Les valeurs de la Nation comorienne

Ils appellent à «la fin des manipulations» et à un meilleur respect des valeurs de la Nation comorienne. Les notables ont promis de s’impliquer activement dans le processus de consolidation de la paix dans le pays. Ils se sont surtout élevés contre «les mensonges» qui portent atteinte à l’image du pays, demandant «la fin des manipulations» orchestrées, selon eux, depuis l’extérieur du pays avec comme finalité de mettre les Comores dans un cycle infernal d’instabilité. Pour ces notables, les atteintes répétées aux valeurs et principes sacro-saints des traditions comoriennes, l’appel à la violence, les barrages des routes et la perte de certaines repères qui fondent la Nation doivent sensibiliser toutes les consciences et réveiller les esprits de tout un chacun
Les notables présents se limitaient à défendre ce qui reste, à leurs yeux, «des valeurs partagées» et qui demeurent indispensable pour la préservation de la stabilité et la concorde et entre tous les enfants du pays. «Nous ne sommes là pas pour soutenir tel ou tel, nous sommes là parce que nous estimons qu’il y a des valeurs menacées, il y a des hommes en cours de perdition, nous sommes là pour lancer un message à tous les Comoriens quels que soient leurs bords politiques pour leur dire qu’il y a des limites à ne pas franchir, il y a des valeurs à faire respecter, l’honneur, le respect de l’autre, la tolérance, la solidarité et la défense du pays sont des valeurs sacrées dans la société comorienne», ont souligné ces notables.

A.S.Kemba / Alwatwan

7 commentaires sur La notabilité déterminée à faire barrage aux manœuvres de déstabilisation du pays

  1. bande d’idiot. allez prêcher vos conneries ailleurs. Ici on ne parle pas de dieu, mais de l’avenir des comores. ces vieux là ne comprennent rien du monde moderne. ils confondent la politique et la religion. qu’ils restent dans leur mosquée avec leur bon discours ALLAH ceci, allah celà. ici on parle pas d’allah. ici le problème c’est azali. les notables ne sont pas légitimes pour interférer dans les affaires politiques. d’ailleurs ces vieux ingrats sont d’une partialité qui dépasse l’entendement. ils ont remercier azali, preuve que ce sont des milices d’azali. pour eux azali est un dieu. donc qu’ils aillent se faire enculer. bande d’hypocrite. vous brulerez tous dans la flamme éternelle.

    A anjouan on ne reconnait pas ces notables et franchement ils ne servent à rien et à anjouan on ne veut pas entendre parler de ces merdes. qu’ils restent dans leur mosqué. ici c’est la politique. et je ne pense pas qu’allah viendrait à notre rescousse.
    et tous ce qui ne sont pas content de ce commentaire qu’ils aillent se faire enculer avec ces notables.

    bye

  2. Arrêtez la hypocrisie,vous êtes des clochards aux premières catégories, je pense que vous avez déjà eu de chacun un enveloppe de 10 000KMF. Si vraiment vous êtes des notables osez de dire à Le voyous d’Azali de laisser les Comores comme il avait eu dès 2016 lors de son accession au pouvoir. Je sais que un boeuf ne mange pas un boeuf mais tant pis aux Anjouanais et aux Moheliens.

  3. Quels notables aux comores ? Vous y croyez à ces soit-disant notables ? Qu’Allah les guide !

    Qu’Allah sort les Comores des ténèbres qu’elles traversent. Aamine

  4. Vous les soit-disant notables,vous prononcer les vrais mots,les vrais faits.Par exemples:mensonge,manipulation,la paix,hommes en cours de perdition,,valeurs menacées,etc.
    Qui a commencé à bohicotter le scrutin du 24 mars 2019?Qui a rempli les procès verbaux (de chaque bureau de vote )du déroulement de ce scrutin? Qui a fait alors la fraude électorale?Réponse: c’est l’équipe dAzali dite commission électorale dépendante et non i dépendante.
    Qui déshonore le pays en détruisant la paix,la liberté d’expression,le droit de manifester,la démocratie,ces valeurs du pays,en tuant?Réponse:c’ est tojours l’équipe d’Azali qui est les soit-disant militaires de Azali et non (du pays)de la nation.

  5. Que l’enfer vous emporte tous , une notabilité de la voyocracie , vous êtes les premiers qu’il faut brûler vif pour que ce pays commence à retrouver son calme , bande de voyous .

  6. Mais pourquoi ces faux notables n’étaient ils pas prévoyants dès le début lorsqu’ils ont appris qu’azali allait modifier la constitution, commencer à mettre des personnalités en résidences surveillées, d’autres en prison…que le faux président est en train d’insulter les anjounais et les mohéliens….peut être ils ont poches bien remplis sous distribués par azali pour faire des réunions de ce genre à faire appel à la paix…quelle faiblesse chez nous les comùoriens.

Répondre à ouded Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*