La Nouvelle OPACO monte au créneau pour défendre les intérêts du secteur prive auprès du Systeme des Nations Unies

La Vice Presidente de la Nouvelle OPACO a rencontre en compagnie du Secrétariat la mission du PNUD deleguee aux Comores pour évaluer les besoins et les moyens de financements financement de la SCA2D. Les échanges ont porte sur les difficultés et les obstacles rencontrés par les opérateurs a financer leurs activités et leur croissance. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

La Vice Présidente a insiste entre autre sur l’absence de banque d’investissement dans le pays pour pallier la timidité des banques commerciales locales a financer les entreprises dans le moyen et le long terme entre autres. Les représentants de la Nouvelle OPACO ont marqué la nécessité pour le Systeme des Nations Unies de plus accompagner le secteur privé qu’il ne l’a fait dans le passé car étant le mieux place pour lutter contre la pauvreté et le chômage rampant.

Un secteur prive affaibli signifie une activité économique en baisse, des emplois perdus et des revenus en chute libre pour l’Etat, ont rappelé les représentants de la Nouvelle OPACO au consultant chargé de faire les propositions au Gouvernement et au Systeme des Nations Unies.C
OPACO 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*