En ce moment

La rentrée ne se fera pas le lundi 23 septembre, les enseignants ne cèdent pas

L’intersyndicale des enseignants maintient la grève et ne cède pas à la presse de la gendarmerie n’en parlons plus celle du gouvernement. Aux environs de 17h de vendredi, le secrétaire général de l’intersyndicale est convoqué à la gendarmerie nationale.

On lui aurait interdit de ne pas organiser un autre Sit-in même dans leurs lieux de travail : lycée, collège ou école primaire. Mais hélas! Il est déterminé d’aller jusqu’au bout et de ne se conformer qu’aux lois qui régissent le pays :  » on nous a demandé de ne pas faire un autre Sit-in. On nous a dit de ne pas empêcher ceux qui veulent enseigner. Nous leur avons demandé le dialogue et ils nous ont renvoyé à la gendarmerie. Moi j’ai répondu qu’en aucun moment, nous n’allons céder. Notre organisation est reconnue par notre État. Ce que nous faisons est légitime « , a déclaré Moussa Mfugulié après avoir quitté la gendarmerie.

1 commentaire sur La rentrée ne se fera pas le lundi 23 septembre, les enseignants ne cèdent pas

  1. La démocratie dans une nation libre est née pars une organisation syndicale toute apposition d’un mouvement inter-syndicale est nul et nul n’est peut plus intimider le somnbole de la démocratie car l’écoute et l’orientation pour réunir ensemble le deux partie couvernemenent et syndicat c’est la seule chose pour trouver une solution rapide au lieu d’entamer un bras de fer

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*