La réponse du gouverneur aux accusations du ministre de l’intérieur et de Belou

Communiqué en réponse au point de presse du Ministre de l’Intérieur et du Directeur de Cabinet de la Présidence en charge de la défense, en Union des Comores.

5 commentaires sur La réponse du gouverneur aux accusations du ministre de l’intérieur et de Belou

  1. A mon humble avis, je trouve que le Gouverneur d’anjouan parle beaucoup , ce n’est pas du tout un style de medecin; un bavard ne fait pas pour autant un politicien. On peut être choqué par la lacheté des gens qui ont tiré sur le vice-président mais il fallait s’y attendre après les propos insultant que cet anjouanais a proféré à l’encontre de ses concitoyens anjouanais : pour moi, ce sont des patriotes, qui n’ont pas voulu le tuer (mais juste le menacer), sinon ils auraient tiré sur le pare-brise. désormais, nos élus, les directeurs, les ministres et même le président de la République n’ont qu’à bien se tenir car l’avenir devient de plus en plus menaçant dans un pays réputé parmi les plus calmes au monde. Un ministre qui touche 300fois le smic moyen d’un comorien alors que le même ministre français il touche 7 fois le smic qu’un smicard français. Donc ces gens là ont obligation de résultat. Nous avons marre des discours politiques, vides. Tenez, un mai vient de Vouvouni il y a 4jours, il m’a dit qu’il a eu 1jours sur 2 de l’électricité alors que le gouvernement se vante d’avoir rétabli le courant sur les autres îles. De la foutaise ! Qu’ils passent tous à la guillotine s’il le faut mais on peut pas rester dans un pays où tout président qui vient change la constitution à sa guise le temps d’un ou deux mandants ; après il va changer de costume, il revient avec toujours ces discours vides, trompeurs, et il continue son cinéma et le pays n’avance pas. Faut qu’on aille prendre les jeunes voyous comoriens de Marseille pour régler le compte de tous à tous ces mafias de politiciens comoriens.

  2. Mr le Gouverneur , les carottes sont cu pour vous , ce régime sanguinaire du dictateur Azali fait tout pour vous éliminer et vous enterrez vivant .
    Quelques soient les raison X et Y que vous démontrerez que vous n’ etes pas l’ origine de cette attentat , vous serez coupable et responsable , puisque vous etes partis des têtes qu’il faut absolument éliminé . Pauvre de vous.
    Comment vous pouvez être naïf à ce point , en disant que vous faites confiance à la justice Comorienne , corrompu jusqu’ à la moelle osseuse . C’est nous ne voulions jamais partager un destin commun avec votre union mensongère des Comores . Nous faisons que donner raisons à nos AIEUX sur tout ce qu’ils ont subit quand la France nous rassemblé à les Comores , et au vu des discriminations qui se passent entre vos iles de l’union.
    Y as que des idiots qui croient en cet union .

  3. le djihad c’est koi monsieur le Gouverneur? quel est sens de ton discours? rien? on t’appelle docteur, tu sais la signification des mots que tu prononces à chaque prise des paroles. Tu es manipulé par certains politiciens qui sont à Moroni pour mettre feu dans l’île d’Anjouan. les anjouanais ont compris, tout doit se passer à Moroni, c’est la capitale de l’union ou réside le pouvoir central. Anjouan ne doit pas être le centre des conflits des politiciens. Monsieur le gouverneur , vous avez manipulé les anjouanais pour voter Azali et tout continue à penser que les anjouanais sont des moutons,non, ils ont compris. tout conflit doit se faire à Moroni. on nous a poussé en 1997 pour faire barrage Taki, et la suite on la connait.Arrêtons les discours de terroristes, le mot djihad, n’a pas de place dans notre culture.

  4. Azali est une espèce de bâtard , tout comme son ministre KIKI ou bien Maki , et son gorille de Bélou , ils sont entrain de créer un climat de haine et terreur mais avec la volonté de Dieu , ce climat va tourner contre eux inchallah , Dieu est toujours du coté juste , ce pays nous appartient tous , ces bandits se trompent lourdement qu’ils vont rester au pouvoir jusqu’à tampi , qui vivra verra , bande de chiens , niquez vos races

Répondre à ahmed omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*