La République Populaire de Chine souhaite créer aux Comores un Centre de Recherche et d’Information sur le Paludisme

COOPERATION COMORES-CHINE:
L’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, accompagné de 2 éminents professeurs en médecine tropicale a été reçu par le Chef de l’Etat Azali Asoumani. Le diplomate chinois était venu faire la restitution du rapport sur la lutte contre le paludisme et son éradication en Union des Comores.


De 2006 à 2016, il y a eu 4000 formations dans les villages et les Communes. Nous sommes passés de 100.000 à 1000 cas de palud en 2015. La mortalité est passée de 300 à zéro aussi en 2015.
En Afrique, dans les îles, les Comores et sur le continent le Malawi sont les bons élèves de cette campagne d’éradication du paludisme conduite par la République Populaire de Chine, qui a désormais la bénédiction de l’OMS. L’ambassadeur demande le soutien du Président de la République pour s’attaquer à certaines poches de résistance principalement à Ngazidja.
La République Populaire de Chine souhaite créer aux Comores un Centre de Recherche et d’Information sur le Paludisme pour l’ensemble du continent Africain.

azali-president
Le Président de la République, pour sa part a remercié la Chine pour sa présence constante et efficace aux Comores depuis l’indépendance. La Chine est un véritable ami des Comores, toujours présente, notamment en période de crise et il ne ménagera aucun effort pour que cette campagne d’éradication puisse être effective d’une manière pleine et entière sur l’ensemble du territoire. Le Président de la République a ensuite félicité et remercié l’Ambassadeur pour son implication personnelle dans la réalisation des projets de coopération entre la Chine et les Comores. Il a enfin voulu préciser qu’il se considère comme un ami personnel de la République Populaire de Chine.

Beit Salam

1 commentaire sur La République Populaire de Chine souhaite créer aux Comores un Centre de Recherche et d’Information sur le Paludisme

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*