La société MONEO va s’installer aux Comores

Moroni, jeudi 05 Juillet 2012 (HZK-Presse) – Après la première mission effectuée la semaine dernière, la société française MONEO va s’installer en Union des Comores. Et les protocoles d’accord sont déjà signés entre le gouvernement comorien et la direction de cette société. 
La société MONEO va s’installer aux Comores
 
Le gouvernement comorien et la société MONEO ont signé les protocoles d’accord pour l’ouverture d’une filiale en Union des Comores. Spécialisé dans le porte-monnaie électronique, la société MONEO va procéder à une étude en vue d’aboutir au paiement dématérialisé dans les services administratifs publics ainsi que les privés. « Après une première expertise, nous espérons mettre en application notre savoir-faire et favoriser le paiement et sa traçabilité », lance Serge Ragozin, le directeur général de la société MONEO. 
 
Pour la première fois en Union des Comores, le patron de MONEO se sent heureux que son entreprise puisse prendre naissance aux Comores. « C’est un système sans faille que les Comores vont bénéficier et j’espère que le pays saura tirer bénéfice de cette nouvelle technologie », poursuit-il.
 
A la demande du gouvernement comorien, l’entreprise Moneo Payment Solutions va permettre d’assurer la sécurisation des recettes fiscales et la dématérialisation des transactions financières. « La société MONEO est une société qui a voulu venir dans notre pays et nous sommes satisfaits de ses perspectives car elle va permettre de moderniser la circulation monétaire », affirme Mahamed Ali Soilih, le vice-président en charge des Finances. 
 
Conformément à la nouvelle politique mise en place par le chef de l’Etat, ce mécanisme contribuera à apporter une meilleure gestion des finances publiques. « Ce nouveau système va nous permettre aussi de renforcer notre système en matière de gestion économique dans le pays et assurer la transparence », souligne l’argentier de l’Etat, avant d’ajouter que « c’est un système porteur d’un grand espoir ». Après cet accord, le gouvernement comorien et la société MONEO vont étudier la manière d’aboutir à une convention pour entrer dans le programme MONEO. 
 


Mohamed Youssouf

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*