La télévision nationale ORTC : Télé poubelle

Ortc-logoDepuis la mise en service de la télévision nationale, la qualité des émissions ne s’est pas améliorée. Quelle image des Comores veut-on promouvoir à l’extérieur, se demandent certains.

Quelques années après le lancement de l’ORTC chez les opérateurs en France comme Sfr, Free.. , que constate-t-on ? Le programme de l’ORTC ne répond pas aux besoins des téléspectateurs. « Je ne suis pas la télévision, elle n’apporte rien de nouveau dans son programme », déclare un téléspectateur. La télévision comorienne se contente seulement de mettre des programmes étrangers qui n’ont rien avoir avec les Comores, éclaire-t-il.

Une autre personne déclare que « Je souhaite que la télévision produise et diffuse plutôt des émissions à caractère éducatif, par exemple, sur la lutte contre la corruption, le civisme, la diffusion des scénarios sur la violence faite aux femmes et la violence en milieu scolaire. Ces émissions pourraient contribuer à instaurer un climat de paix dans les foyers et au sein des établissements scolaires qui sont transformés en champ de bagarre ».

La télévision doit réaliser des reportages sur le monde rural, notamment sur les impacts des projets sur la vie de la population, propose un expert en communication de Comores-infos.

“La télévision est un média public au service de toute la nation. Elle doit établir un programme qui tienne compte de la diversité de la communauté comorienne dans son ensemble et des aspirations de toutes les couches sociales », mentionne l’expert en communication.

« Il faut que les gens se retrouvent pour réfléchir et déterminer ce qui intéresse le public », suggère le professionnel.

Les téléspectateurs sont dans leurs droits de réclamer de meilleures prestations de la part de l’ORTC. Il y va de leurs bourses et de l’image qu’ils veulent de leur pays, notons qu’en France l’abonnement coûte 6,99 par mois.

2 commentaires sur La télévision nationale ORTC : Télé poubelle

  1. Certains téléspectateurs ont dit les mêmes opinions que mois sur les programmes diffusés (Que bénéficie le citoyen aux programmes(émmissions) etrangersplutôt que comoriens.
    Ainsi que le fait que le citoyen comorien n’arrive pas à suivre la Télévision nationale sauf qu’il possède une Antenne parabolique, c’est encore difficil. Les citoyens de Hambou, Badjini, Dimani, Wachili, Hamahamet, Mboinkou, Mitsamiouli, Mboubé et Itsandra ne savent rien du ORTC, sauf ceux qui possedent les Paraboles.
    Est-ce NORMAL???????????

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*