En ce moment

Là une d’un journal la Réunionnais met en colère les comoriens

HaYba exige du gouvernement comorien et demande instamment à l’ambassade de France de faire vérifier s’il reste des humains à l’île Bourbon après un an de pandémie.
La une de ce journal d’aujourd’hui sur « les familles décimées de Mohéli » prouve que des morts vivants, des Zombies, ont pris le contrôle de l’île.

Aucun humain, journaliste ou pas, capable de s’informer sur le net ou auprès de l’OMS ou des services de la COI ou des services médicaux français coopérant avec l’international, n’imprimerait une telle connerie. A moins que le souhait de certains Réunionnais ne soit que l’archipel ne soit décimé de ses habitants.
L’amour des Réunionnais pour le rhum n’explique pas la campagne de désinformation de ces derniers jours contre notre pays.

Un minimum d’humanité ferait considérer qu’au 21 ème siècle une fausse nouvelle n’attend pas l’arrivée du courrier pour avoir des effets. Avec l’Internet le jeune Mohélien de Chine, ou de France ou de Dubaï, bout d’angoisse à la lecture de ce genre de flamme sensationnelle, que Google peut lui servir dès la parution.

Or la situation est inquiétante dans notre pays.
De par la pandémie qui s’étend rapidement à la Grande Comore et Anjouan et semble se stabiliser à Mohéli.
De par les divisions de notre pays, où le manque de confiance est général entre la population et les autorités. Il suffit qu’un responsable politique dise qu’une voiture a des pneus pour que le citoyen se convainc que c’est le pneu qui a des voitures.
Les Réunionnais jouent sur le manque de crédibilité, de responsabilité, de volonté de communiquer de nos dirigeants. Ils savent que pour de petits esprits de certains opposants un malheur des citoyens est toujours une bonne flèche contre le pouvoir.
Et nos amis de la Réunion nourrissent le feu en cette période où notre peuple devrait être uni contre la pandémie.
Pour quel but ? Le traditionnel discrédit les Comores, les dépeindre comme infréquentables, des îles perdues disputées par de petits bonhommes immatures dont l’irresponsabilité justifie la présence française à Mayotte ?
Outre ce thème certain des prochaines élections à Mayotte et la Réunion, devons nous croire que la situation géopolitique dans l’ouest de l’Ocean indien avec la rivalité Occident-Chine et les incertitudes du potentiel pétrolier dans les eaux comoriennes, exigent un affaiblissement plus prononcé de notre pays ?

MSAM

HaYba FM la Radio Moronienne du Monde

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*