La ville de La Possession signe « un partenariat historique » avec les Comores et Mayotte

Une convention a été signée ce lundi entre la ville de La Possession, Mayotte et les Comores. Objectif : sceller leurs intentions de développer en commun des actions de coopération décentralisée principalement dans le domaine du développement durable. Voici le communiqué de la municipalité :

C’est la première fois de toute l’histoire de l’Océan Indien que des Collectivités de Mayotte, des Comores et de La Réunion agissent sur un projet pour le bien-être des populations indianocéaniques.

Ce Lundi 26 février 2018, le Maire de La Ville de La Possession Vanessa Miranville, M. Mohamed Majani maire de Mamoudzou (Mayotte) et M. Allaoui Abderemane, maire de la Ville d’ Ouani (Ile d’Anjouan-Union des Comores), se sont réunis afin de sceller officiellement par le biais d’une convention, leurs intentions de développer en commun des actions de coopération décentralisée principalement dans le domaine du développement durable.

Une entente intercommunale avec Mayotte et les Comores pérennisée

La Possession a noué avec les Villes d’Ouani et de Mamoudzou, depuis 2004 et 2016 une entente intercommunale, qui repose sur une volonté de partage d’expériences et de mutualisation de moyens sur des problématiques relevant du développement durable.

L’eau et l’assainissement : un enjeu majeur!

Les exécutifs des Villes de Mamoudzou et d’Ouani ont décidé, sous l’impulsion et le parrainage de la Ville de La Possession, d’associer leurs expertises techniques pour accompagner la mise en œuvre d’un service public structurant dédié à la gestion de l’eau et de l’assainissement, n’excluant pas d’autres projets en cours sur des problématiques de gestion des déchets.

« Nous sommes heureux d’être acteurs à cette coopération inédite ! En dehors de toutes considérations diplomatiques, nos trois collectivités ont décidé d’agir concrètement sur le terrain. Et au-delà de la phase d’investissement et de mise en place, nous accompagnerons les Comores sur le volet de la sensibilisation de des populations, sur celui de la bonne utilisation de l’eau et sur le fonctionnement même su service de l’eau pour un véritable développement durable ! » a déclaré Vanessa Miranville.

Zinfos974

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*