L’ambassade du Japon a déboursé 57 244 euros soit 28 126 201fc en faveur du Centre urbain de Moroni (Caritas)

wpid-screenshot_2016-03-14-05-51-11-1.png

L’ambassade du Japon en Union des Comores appui Caritas.

C’était devant le Vice-président en charge de la sante Monsieur Fouad Mhadjou que Monsieur OGAWA DAISUKE deuxième secrétaire de l ambassade du Japon r et Monsieur Charles MAHAZA Président du Conseil d’administration de Caritas Comores ont procédé à la signature du grand Contrat d’aide japonaise.  En effet, dans le cadre de son programme de coopération financière intitulé (Aide sous forme de don aux Micro-Projets Locaux contribuant à la sécurité humaine), l’ambassade du Japon basée à Madagascar a déboursé une enveloppe d’une valeur de 57 244 euros soit 28 126 201 kmf en faveur du Centre urbain de Moroni (Caritas Comores) pour l’achat d’une échographie, deux microscopes, un centrifugeuse, un autoclave et autres équipements nécessaires pour le bon fonctionnement du Centre médical. Le Centre de santé a sollicité l’aide japonaise et notre ambassade a répondu positivement à leur requête pour fournir tous nos efforts dans notre coopération avec l’Union des Comores pour l’accompagner dans ses engagements afin d assurer à la population les services sociaux de base dans le domaine de la santé, a indiqué le diplomate OGAWA DAISKE. Notons que la Caritas Comores a pour objectif de participer au développement et à la promotion humaine des personnes les plus défavorisées, et surtout reconnue pour l’offre de soins qui se fait par son réseau de centres de santé surtout ceux se trouvant en Grande Comore, a précisé Monsieur Charles Mahaza Président du Conseil d’administration de Caritas. Et lui d’ajouter que son centre joue un rôle prépondérant dans la lutte contre les endémies et les épidémies, et occupe un place de choix dans les actions de soins de santé primaires aux Comores. En effet, les actions de Caritas, renchérit-il, couvrent à la fois la vaccination, la lutte contre les maladies transmissibles, la santé de la reproduction, la prise en charge des brûlés et la prise en charge des enfants malnutris.

image

Par cette signature, Charles Mahaza, au nom du Centre Caritas, a exprimé toute sa gratitude et celle du personnel à l’endroit de l’ambassade du Japon. Même son de cloche que le Vice-président en charge du ministère de la santé. Monsieur Foaud Mhadjou a profité de l’occasion pour louer le travail que fait ce centre pour garantir la santé des comoriens. Caritas se distingue des autres par son amour pour soigner les patients notamment les plus démunis a-t-il dit. Fouad Mhadjou se veut rassurant : « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour accompagner Caritas pour quelle puisse réussir dans ses missions » a conclu le chef du ministère de la santé des Comores Foaud Mhadjou.

Ahmed Bacar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*