L’ambassadeur de France en visite à Anjouan du 3 au 5 Novembre

Robby Judes

L’ambassadeur de FRANCE Mr Robby Judes s’est rendu à Anjouan pour la première fois du 3 au 5 Novembre 2014, accompagné du Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle Madame Laurence Arnoux.

Après avoir effectué une visite de courtoisie le Lundi 3 Novembre, auprès du gouverneur d’Anjouan Monsieur Anissi Chamsiddine, l’ambassadeur lui a remis 6 conteneurs de matériel fournis par (EDM) Electricité De Mayotte à (EDA) Electricité d’Anjouan, dans le cadre de la coopération régionale pour travailler à l’amélioration de la situation énergétique aux Comores.

Le Mardi 4 Novembre, la délégation a effectué une visite au Centre médico-chirurgical  de Mrémani situé dans la région de Nioumakélé, qui a bénéficié du financement de 850 000€ pour le renforcement de la santé maternelle dans le cadre du Projet d’Appui au Secteur de la Santé aux Comores (PASCO) par l’Agence Française de Développement (AFD). La journée s’est poursuivie par l’inauguration du Centre d’initiation et d’insertion professionnelle de M’Rémani de l’ONG MAEECHA financé à hauteur de 48 000 € dans le cadre du Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France.

L’Ambassadeur et le Conseiller de coopération se sont rendus dans une parcelle de démonstration pour s’entretenir avec cultivateurs/trices appuyées par l’ONG Dahari. Ensuite, ils ont rencontré le comité de gestion d’un périmètre irrigué financé par le Programme Franco-Comorien de Co-développement.

Cette mission a été l’occasion de visiter un site de distillation d’huiles essentielles d’ylang-ylang appuyé par l’ONG Initiative Développement et financé en partie par l’AFD. Ce projet a pour but de mettre en place des filières durables et intégrées au moyen de pratiques d’efficacité énergétique et de foyers de distillation améliorés.

Le Mercredi 5 Novembre, la délégation a visité les stations de traitement et de pompage du projet d’Approvisionnement en Eau Potable de la péninsule de Sima financé par l’AFD pour un montant de 4,2 millions d’euros, inauguré en mars 2014. Ce projet a été le précurseur de nouveaux financements par l’AFD et l’Union européenne sur le territoire des Comores pour apporter de l’eau potable aux populations locales.

Ce séjour à Anjouan a permis de faire un tour d’horizon des projets de la Coopération française sur l’île menée en bonne intelligence avec les autorités et populations locales pour le développement de l’Île aux Parfums.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*