L’ambassadeur des Comores au Qatar est sommé de quitter le pays sous 48h

Les relations diplomatiques entre les Comores et le Qatar se compliquent. L’ambassadeur des Comores au Qatar est sommé de quitter l’Emirat avec tout le personnel et leur famille sous 48 heures . Après que le président Azali Assoumani a rompu les relations diplomatiques avec le Qatar, la réponse de l’émirat ne s’est pas fait attendre. 

L’ambassadeur des Comores au Qatar, Ahmed Cheikh était logé par le Qatar qui payait le loyer de la représentation diplomatique comorienne dans ce pays. 

Le Qatar a demandé aux Ong qataries de quitter les Comores.

3 commentaires sur L’ambassadeur des Comores au Qatar est sommé de quitter le pays sous 48h

  1. A priori jamais vu que la république est une et indivisible, et que Mayotte est un département français (95% des mahorais) et région ultraperipherique de l’union europeene.

    Faut faire le deuil a un moment et développez votre pays.

    Vous avez voulu la soit-disant indépendance (vous n’avez jamais été aussi dépendant des autres mais passons), assumez ! Ça vous grandira.

    Les mahorais eux votent pour de vrais, ont des droits et vive dans un pays peu corrompu (toujours trop mais comparé aux comores…)

  2. ou sont passé les nationalistes , les patriotes qui ont manifesté contre macron?n’importe quoi si magondzi ,azali haripvahiza harimoi ye titanic!yapvo raha ,yo dengwé….pourquoi ne manisfestons nous pas contre ce president amateur et corrompu pourquoi l,avons nous voté une 2 e fois?si ma gondzi! ya pvo raha!YO DENGWé!

  3. DENT POUR DENT ET œil POUR ŒIL.

    Le quatar vient de rendre coups pour coups. Cette décision légitime de ces derniers est une réponse proportionnée à décision du Mr azali assoumani.

    Nous ne devons pas s’étonner d’une telle décision à laquelle elle répond une humiliation. En effet, azali assoumani fut le premier chef d’État africain qui s’est prononcé au côté des saoudiens. Cette prise de position est loin d’être anodine. D’autant plus que notre pays est le plus grand SDF au monde. D’ailleurs, notre président ne cesse de faire la manche auprès des saoudiens. D’où celui qui paie est qui commande.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*