L’ambassadeur d’Iran à Moroni expulsé

wpid-screenshot_2016-01-14-09-50-58-1.png

Convoqué par le directeur du cabinet du chef de l’Etat et le secrétaire général du gouvernement, l’ambassadeur de la République Islamique d’Iran est sommé de quitter l’Union des Comores dans les 24 heures qui suivent sa convocation dans l’après-midi de ce mercredi 13 janvier 2016. La décision est tombée en plein conseil de ministre où a été absent le seul chiite du gouvernement en déplacement à Mohéli, Dr Fouad Mohadji.

image

Cette expulsion marque la fin des relations diplomatiques entre les Comores et l’Iran. On aurait appris également que tous les ONG iraniens présents aux Comores doivent plier bagage. L’Union des Comores a choisi son camp, celui de l’Arabie Saoudite. Interrogé par nos correspondants à Moroni, un des membres de l’association chiite basée à Moroni sur leur réaction face à cette expulsion, ce barbu répond avec nervosité :  » la richesse d’un pays pauvre c’est la coopération. Il faut avoir un président et un ministre des affaires étrangères pharmacien pour ignorer cela ». Ceci pour vous prouver à quel point les chiites des Comores sont choqués par cette nouvelle. Le gouvernement comorien n’entend pas revenir sur cette décision, et l’ambassadeur de l’Iran à Moroni fait ses cartons avec l’aide de ses amis.

Ali Bacar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*