Lancement officiel à Bandrani d’une campagne de reboisement

Le samedi 24 février 2018, le Gouverneur de l’Île Autonome de Ndzuwani Son Excellence Dr Abdou Salami Abdou a procédé au lancement officiel, à Bandrani, d’une campagne de reboisement.
La cérémonie a vu la participation de plusieurs autorités politiques parmi lesquelles le vice-président du Conseil de l’île, les Commissaires, les Maires, la notabilité de la région ainsi que des associations œuvrant dans la protection de l’environnement.

Au cours des allocutions prononcées en la circonstance, le Maire de Bandrani- Chironcamba comme le Président du comité de la protection de la source ont invité la population de la région de Bandrani à protéger les arbres qui vont être mis sur terre.
Pour sa part, le Directeur régional de l’Environnement a souligné que la question du reboisement est devenue une priorité aux Comores et à Anjouan en particulier. 5 zones de reboisement ont été retenues (selon des critères bien définies), a-t-il ajouté. En conséquence, il a appelé les Anjouanais et Anjouanaises à assurer le suivi de cette noble opération et a souhaité que les destructeurs de la forêt soient sévèrement sanctionnés par les autorités compétentes.
De son côté, la Commissaire à l’Environnement a rappelé que « Couper un arbre est un crime contre l’humanité ». Malheureusement l’explosion démographique, l’urbanisation sauvage et incontrôlée contribuent à la dégradation de l’environnement.

Ainsi la Commissaire à insisté que « c’est seulement par des actions intensives de reboisement, de gestion durable des ressources forestières et de campagne de sensibilisation que la tendance à la dégradation de l’environnement pourra être renversée ».
Enfin, considérant que l’Eau est source de vie, comme il a été dit dans le Saint Coran, le 1er Magistrat de l’île Hakim Dr SALAMI a vivement remercié tous ceux qui, de loin ou de près, ont contribué à la réalisation de cette campagne de reboisement parmi lesquels les pépiniéristes et les techniciens du commissariat à la Production.
Le Gouverneur a, pour le suivi de la campagne, sollicité que l’adhésion de tout- un-chacun particulièrement les chefs des villages, les Maires et tout autre autorité à tous les niveaux, soit effective.

Au cours de son intervention, le Gouverneur n’a pas manqué d’aborder l’actualité du jour relative aux conclusions « impopulaires » issues des Assises nationales : la centralisation du Pouvoir, la révision constitutionnelle, entre autres.
Toutefois, compte-tenu de la spécificité de chaque île et pour la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans le pays, la Présidence tournante doit se concrétiser en 2021, a-t-il conclu.

Gouvernorat d’Anjouan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*