L’ancien ambassadeur de France aux Comores soupçonné d’agressions sexuelles au Vanuatu

Robby Judes, ancien ambassadeur de France aux Comores est soupçonné d’agressions sexuelles au Vanuatu. A t-il commis des agressions sexuelles aux Comores ? C’est la question que tout le monde se pose après les révélations de RFI.

C’est une information que vous révèle RFI. L’ambassadeur de France au Vanuatu est accusé d’agressions sexuelles. Robby Judes, nommé il y a à peine quatre mois à son poste, est visé par deux plaintes déposées au parquet de Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Le Quai d’Orsay l’a convoqué à Paris pour l’entendre. RFI a pu joindre l’une de ses victimes présumées.

Les faits se seraient déroulés lors d’un banal dîner entre chefs d’entreprises et représentants politiques, il y a huit jours à Nouméa. Mais ces premières rencontres économiques entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu dérapent d’après le témoignage de Chérifa Linossier, la présidente de la Confédération locale des PME.

« L’ambassadeur est passé juste derrière moi, il m’a effleuré les fesses. Sur le coup, j’ai cru qu’on manquait un petit peu de place donc je n’y ai pas porté plus d’attention que cela. Il est revenu et à ce moment-là, il m’a caressé le dos et les fesses d’ailleurs, en me disant qu’il souhaitait de nouveau me revoir », explique Chérifa Linossier.

Faits « inadmissibles »

Choquée, Chérifa Linossier consulte dès le lendemain ses consœurs membres d’autres organisations patronales présentes à ces rencontres. Et elle découvre que sept autres femmes ont aussi subi des agressions sexuelles ou verbales de ce même ambassadeur au cours des derniers mois. Il pourrait y avoir plus de victimes, selon Chérifa Linossier.

« Ce sont des faits qui sont inadmissibles et qui doivent être dénoncés, souligne-t-elle. Donc j’espère que les femmes qui n’ont pas osé en fait s’exprimer puissent témoigner et n’aient aucune crainte d’exprimer ce qui s’est passé ».

Plaintes déposées

Deux plaintes sont déposées. Le ministère français des Affaires étrangères réagit vite. L’ambassadeur Robby Judes est rappelé à Paris, convoqué ce mercredi dans le bureau de la directrice générale de l’administration. Son avenir sera discuté, en lien avec le cabinet du ministre Jean-Yves Le Drian.

« L’affaire est prise au sérieux avec la volonté de tenir compte de la gravité des faits allégués et de la présomption d’innocence », affirme à RFI une source du Quai d’Orsay. Joint par RFI, Robby Judes affirme n’avoir connaissance d’aucune plainte. Il nie les faits allégués par les deux plaignantes.

RFI et la Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*