En ce moment

L’ancien député de Hambou appelle l’armée à mettre fin à la règne d’Azali Assoumani

L’ancien député Ali Mhadji envoie un message fort et important à l’armée nationale. Selon lui, les militaires doivent faire marche arrière et essayer de maintenir l’ordre public et la sécurité du peuple comorien, deux choses mises en péril par le chef de l’État comorien Azali Assoumani

« J’ai un message important pour notre armée. Il est temps qu’elle prenne ses responsabilités. Il est temps qu’elle agisse pour le bien de notre pays et pour assurer leur première mission qui n’est autre que la sécurité du pays », Ali Mhadji aux micros de Mongozi fm.

Ali Mhadji est un ancien secrétaire général du principal parti présidentiel CRC. une formation politique pour laquelle il est était élu député en 2015 sous son étiquette. Après la réélection d’Azali Assoumani en 2016, il quittera ses anciens amis et rejoindra l’opposition suite aux premiers dérapages du chef de l’État. Il sera aussi le premier politique à démontrer qu’Azali Assoumani ramène les Comores dans le KO en installant la dictature.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*