En ce moment

L’ancien ministre de la justice demande des soins en faveur de Sambi, gravement malade

Beaucoup de personnalités politiques et avocats lèvent la voix pour demander des soins adéquats en faveur de l’ancien président Sambi, gravement malade selon son avocat. Ci-dessous, un appel publié par l’ancien ministre de la justice Abbas Mohamed El-had:

« Certes l’Institution Judiciaire de l’époque a donnée une fin de non-recevoir à de la demande de l’avocat feu Farouk ( Paix à son âme) pour son transfert à l’hôpital. Il est décédé à la maison d’arrêt. Raison de plus que cette situation tragique doit nous interpeller tous. D’abord les autorités d’hier, d’aujourd’hui et de demain de tirer les enseignements encore une fois de leurs immixtions dans les affaires Judiciaires à d’autres fins. Il serait injuste de ma part en m’engageant pour des raisons humainitaires en faveur de nos prisonniers de rester silencieux de la situation sanitaire de l’ex-président Sambi bien que je n’ai jamais adhéré dans sa vision politique. Par rapport à son statut d’ancien Chef d’État, le Président de la République a l’obligation de se préoccuper en urgence. Dans le cas contraire nous restons dans ce cercle vicieux »

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*