L’appel de la Construction du « Diaspora »: rêve ou utopie?

Opinion libre:  

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

C’est un idéal que je crois, que nombreux parmi nous, souhaiteraient voir un jour une telle structure  

Qui ne veut plus voir un jour, la fin de la culture de division? 

Une telle démarche  est salutaire sur le fond, peut-être « promptement sur la forme », en parlant de déclaration des uns et des autres, sur cette fameuse réunion 

 

 Contrairement aux diagnostics accablants,  de ce qu’on appelle « intellos », sur le processus du dialogue de cette construction ou tout autre projet, et  la clémence accordée aux « Notables » sur la flexibilité du dialogue, de compréhension et du Pardon, me parait erroné. 
En me délimitant à Ngazidja, je crois que les interactions de ses deux partenaires sociétaux, me paraissent  égales sur le dialogue ou tout processus de métamorphose sociétale: en orgueil et  en concession 
Le notable se pavane, souvent, de son écharpe  sociétale  et « l’intello » s’orgueille de ses diplômes, pour définir la société, gérer, administrer….., les projets de société 
Nous ignorons les aspirations de l’homme dans la société, chacun veut sa place et être reconnu dans la société

En deux mots, je crois qu’il nous manque les concessions de « reconnaissance », des idées et des valeurs des uns et des autres 

L’idée de cette construction est salutaire, il reste à s’interroger s’il y aurait les concessions des uns et des autres pour la naissance de cette structure 
Ne soyons pas pessimistes, mais je crois qu’il y a du pain sur la planche pour voir la naissance du cinquième île.
Bon vent aux inspirateurs de cette construction.

Mohamed Hadji

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*