Lapsus d’Azali sur Tv5: Ali Moindjie croit savoir pourquoi

Ye ntsi ya Mbadjini ntsinde ntsi ya mwali wala ye ntsi ya bushini

Les Comoriens de notre génération ( le président Azali compris) ont appris en réalité le français en seconde langue en fait à partir de 12 à 13 ans après avoir appris la langue maternelle et fait des études coraniques. ..Lorsque nous parlons en francais, nous réflechissons en kikomor et traduisons ensuite en français. D’ailleurs à part quelques personnes ayant séjourné en Europe les Comoriens de cette génération ne parlent pas bien français. Or en kikomor on peut parfaitement dire ntsi ya mwali, ntsi yandzuwani , ntsi ya mbadjini ou ntsi ya komor. Un ntsi peut être une région, une contrée, une île ou un pays. Je veux croire que le lapsus du président est venu de là,. . Il faut comprendre cela. . Evidemment ce n’est pas une raison de ne pas corriger.

Ali Moindjie

2 commentaires sur Lapsus d’Azali sur Tv5: Ali Moindjie croit savoir pourquoi

  1. Un responsable politique doit tourner 1000 fois sa langue avant de parler.
    Ce « lapsus » n’est pas une erreur, c’est une faute.
    Azali est un récidiviste arrogant et naïf.
    Est ce qu’il s’en est excusé?
    Cet individu avait ouvert la boite de pandore sur Mayotte dès sa première présidence en autorisant les mayorais à participer pour la première fois aux jeux des îles de l’océan indien au contraire de tous ses prédécesseurs.
    C’est le genre de personnage qui confond chance et intelligence.
    J’espère qu’un jour l’histoire lui demandera de compte.

Répondre à Ahmed Djafar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*