L’armée déployée dans les rues de la capitale

La tension monte depuis quelques heures après la fuite des informations concernant les élections. Les chiffres des Observateurs internationaux et ceux de la Ceni sont différents. L’armée nationale a été déployée dans les rues de Moroni. Un journaliste aurait été tabassé.

image

Pour les observateurs, Mamadou est en première position, Fahmi en deuxième position et Azali à la troisième position.

Mais la Ceni a des chiffres qui sont complètement différents. Pour la Ceni Mamadou est première position suivi de très près par Azali en deuxième position et la troisième place est occupée par Mouigni Baraka.

Nos chiffres sur Comores infos correspondent à ceux des observateurs.

image

Le président Ikililou aurait demandé de recompter les voix. Mais la tension monte au ministère de l’intérieur.

4 commentaires sur L’armée déployée dans les rues de la capitale

  1. Les Comores sont loin d’être une démocratie et ça personne ne peut le nier, la preuve est là .nous avons pas de pays,les Comores c’est DAESH ou pire encore car chacun fait sa loi dés qu’il peut contrôler le dépôt des armes . ça sert à quoi d’aller voter? Ne creuser pas votre tombe vous même .fuyez ce pays .ya rien de bon.mamadou va vendre des kwasa pour envoyer à la noyade à Mayotte.pauvre pays

  2. Il serait temps que les Comoriens disent stop à cette bande de magouilleurs, des chiens couchants qui n’ont aucun savoir-vivre. Mamadou, Mouigni ne font pas de la politique, mais seulement du banditisme. Honte à eux!J’appelle les Comoriens à s’unir comme un seul homme et manifester dans les rues. Seul le peuple vaincra!

  3. On souhaite évoluer politiquement,socialement . Mais si ceux qui gouvernent se trouvent impopulaires , ils doivent conserver par tous les moyens le pouvoir pour ne pas aller en prison .Ils ne sont qu’une bande de bandits,de voyous sans foi ni loi .
    Vivent les Comores dans la paix .Félicitations peuple comorien et continuons le combat pour sauver notre jeune démocratie

  4. est ce que le menteur c’est le gouvernement ou les observateurs comme nommé international (journaliste….) je esèpere que la voix de expression est libre

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*