L’assemblé de l’Union ou l’Assemblée des voleurs ?

Les Comores est un pays unique en son genre sinon comment comprendre qu’une session parlementaire ordinaire a été ouverte en avril et fermée en juin sans qu’il y ait le moindre travail à faire. Les députés n’ont rien entrepris et le pouvoir n’a déposé non plus aucun projet. C’est un signe que cette assemblée est devenue encombrante ou encore insignifiante. Ces derniers temps, dans ce palais des députés, on ne trouve que des détournements de fonds. Les députés sont devenus des voleurs invétérés tout en cherchant à donner des leçons.

Le gouvernement conduit les affaires de l’Etat sans la moindre restriction parce que celle devrait venir des députés mais ces derniers sont bien préoccupés par les gros sous qu’ils peuvent détourner. Le gouvernement multiplie les dépenses dans des festivités mondaines sans plus value ni valeur ajoutée mais tout ceci n’est en rien la priorité de l’assemblée des voleurs.

1 commentaire sur L’assemblé de l’Union ou l’Assemblée des voleurs ?

  1. Et voila. A force de jouer les apprentis de droit, on en arrive à l’imbroglio comorien. Une assemblée nationale composée de gens toujours préoccupés par leurs portefeuille sonnante et trébuchante : pas au fait de la réalité du pays, malléable à corvée pour l’Etat pouvoir bref comment légiférer, comment changer avec un pays aussi tordu, aux rigidités incroyables, à l’esprit aussi étroit que ses dirigeants. Bref quel sacré pays !

Répondre à ahmed omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*