« L’autorité de l’Etat doit primer. Si des gens doivent mourir, qu’ils meurent « 

Les déclarations du président du comité de pilotage des assises nationales(CPAN ) ne rassurent pas. Said Mohamed Sagaf a déclaré aujourd’hui « l’autorité de l’Etat doit primer. Si des gens doivent mourir, qu’ils meurent « .

Said Mohamed Sagaf, président du CPAN a été nommé par le président Azali Assoumani. Les observateurs politiques se posent des questions sur les enjeux réels des assises nationales. Azali veut il se maintenir au pouvoir même si il faut faire couler le sang ?

1 commentaire sur « L’autorité de l’Etat doit primer. Si des gens doivent mourir, qu’ils meurent « 

  1. c’est un discours cohérent pour vieux pareil. il était au paravent ministre pendant le Raîs Abdallah mais un grand Immam comme lui doit retirer ces mots durs car selon moi ça depasse un peu son cadre d’Immam.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*