L’azalosphère aux abois

Opinion libre: Ayant échoué sur la vente du vent Émergence, sur la propagation de la poudre Assises, sur la mascarade de Réforme constitutionnelle, les voilà en débandade pour l’instrumentalisation de la citoyenneté économique.
D’une affaire de détournement des fonds publics qui affecte des hommes de l’opposition comme ceux du pouvoir actuel, ils s’érigent en juges à la place des juges et en font leur nouveau programme politique pour justifier leur forfaiture grossière d’instaurer un régime dictatorial d’une époque bien révolue.

Ils sont incapables de laisser la justice faire son travail, comme ils sont inaptes à laisser la démocratie impacter la politique et la constitution instituer la République.
Aveuglés par le pouvoir, ils ne peuvent réaliser que le peuple comorien est en phase de manifester une véritable prise de conscience sur les vrais enjeux et ainsi, ils seront surpris, ignorant que leur mauvaise foi porte les germes de leur désastre.
Chemin faisant, il reste à leur souhaiter une bonne continuation, dans l’erreur, avant qu’ils ne soient terriblement fondus dans la faute.
Wo mvuli wahawo, yilo gadza la minazi

Dini Nassur

1 commentaire sur L’azalosphère aux abois

  1. Quand on est impopulaire on chercher à se rapprocher du peuple avec des actions dignes d’un responsable et non avec des maladresses d’un autres ages revolus , quand on est nu , on cherche de quoi à cacher sa nudité , mais c’est pas le cas d’Azali et sa bande de voyous , ils sont accablés d’insufisances mentales , ils sont comme la mouche et le miel , avec l’odeur des gisements de gaz et pétroles qui s’annoncent pour ce pays , ils vont laisser leurs cadavres très prochainement.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*