Le blocage du ramassages des ordures continue

Suite au blocage de l’accès à la décharge  d’itsundzu par les villages riverains de l’Itsandra ya Djuu et l’échec de la médiation  de la gendarmerie nationale, les parties prenantes se sont à nouveau retrouver aujourd’hui pour une autre tentative de médiation. 
La commune de Moroni, les deux transporteurs agréés, les maires des communes d’Itsandra, le prefet et des représentants de la jeunesse d’Itsandra ont participé à la rencontre organisée par la Gendarmerie Nationale  pour essayer de dénouer la situation. 

Pour le maire de Moroni, la priorité est de parvenir rapidement à un déblocage de la situation avant que le ville ne croule à nouveau sous les ordures. 

Pour l’autre partie, la priorité c’est 

 des garanties sur la bonne gestion de la décharge, le respect de certaines normes dans le transport et le stockage des dechets ainsi que le remplacement de l’ancien comité chargé de la gestion du site d’Itsundzu. 

Ce dernier point a été résolu. Mais pour ce qui est des normes et pratiques à respecter à la fois sur le site et lors du transport des dechets, la Commune de Moroni et les transporteurs jugent les exigences trop difficile à mettre en place à court terme.
La réunion s’est conclue sans solution de sortie de crise. Rendez-vous demain pour une dernière rencontre en vue  de trouver un compromis. 
Cependant, les villages riverains ne semblent pas prêts à céder sur leurs revendications. Quant au Maire de Moroni, il a posé un ultimatum. Si d’ici trois jours aucune solution n’est pas trouvé pour évacuer les déchets, il fermera tous les marchés de la ville.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*