Le bras de fer continue entre marchands ambulants et autorités

Nous avons assisté dernièrement à des prises de position musclées entre la mairie de Moroni, les marchands de rue, le ministère de l’intérieur et le conseiller du président Azali Assoumani chargé de la protection sociale. Dr Sounhadj Attoumane parle d’une opération improvisée et que ces gens méritent plus de respect, le directeur du cabinet du ministre de l’Intérieur, Anzaouir Ben Alioiou a demandé aux politiciens de ne pas envenimer la situation, les vendeurs jurent qu’ils ne vont pas quitter les rues pendant que le maire Moustoifa Chamsoudine a embrassé la voie de l’intégrisme et du racisme et autres xénophobies. Aujourd’hui, des travaux de réfection des trottoirs sont engagés par la mairie. Toutefois, en passant du rond-point Ambassadeur vers Volo-volo, on se rend compte que les vendeurs ont repris leur place. Ils ont bravé l’interdit et ont étalé leurs étales pour écouler différentes marchandises. La question est de savoir, vont-ils rester longtemps en place au vu de la furie incarnée par le maire de Moroni ?

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*