« Le budget 2017 à chiffré 3 milliards pour le SPORT comorien ». Incapables de consommer utilement cette bagatelle? 

SPORT NATIONAL 

LE MINISTRE DU SPORT; MAHAMOUD SALIM HAFI RENCONTRE LE COMITÉ DE GESTION DE STADES DE MUTSAMUDU. 
DANS LE MENU ON A BEAUCOUP DISCUTÉ  SUR  L’HOMOLOGATION (PROCHAINE) DU STADE DE HOMBO
« Le budget 2017 à chiffré 3 milliards pour le SPORT comorien ». Incapables de consommer utilement cette bagatelle? 
Le Ministre du sport  a rencontré le comité de gestion des stades de Mutsamudu. 

Une grande honte; aucune fédération sportive n’est présidée par un anjouanais. Le Ministre s’interroge sur la démotivation des structures sportives de Ndzouani. 

« L’erreur n’est pas pour  personne. Elle revient à la faiblesse des structures sportives de l’île d’Anjouan, si toutes les fédérations sont présidées par nos frères grands comoriens; ils sont unis c’est tout » fait-on entendre. 
A la fin de l’après-midi de ce samedi 12 août 2017 est tenue une rencontre de réflexions pour rehausser le niveau des plateformes sportifs de Mutsamudu à la salle de conférence de la Mairie de la capitale. 
Plusieurs doléances sont exposées au ministre par le Président du comité; Ounkach Bouchrane; notamment « la réception des matchs internationaux. Celà va beaucoup aider Le secteur footballistique et autres » espère Ounkache. 

Le Ministre a à son tour rassuré le dernier en suggérant un pragmatisme sur la question. 

La conception primordiale est l’a normalisation du terrain et prévoir une bonne gestion. 

Pour les intervenants à l’instar de Allaoui Mohamed; a poussé  le ministre d’être avocat de la ville sportivement puisqu’il porte deux csquettes; ministre et enfant de la ville. 

Et le ministre de demander qu’avant tout « il faut faire intervenir des experts pour boucler un document qui sera défendable au seins du gouvernement ».

Techniquement multiplions les efforts car celà va permettre de restructurer le stade. 

Le stade est mal conçu  (volontairement, ndlr). 

Par conclusion le Ministre a recommandé une étude technique rapide pour la réfection du terrain de foot de Hombo pour y parvenir à  l’objectif visé. 

Paradoxe! Mohamed Mechezi pose une question très pertinente sur le comment le Basket Anjouanais meurt à l’heure où on a un gymnase. Dans un autre angle de réflexion; il rappelle qu’un match international est un business; « il faut un opérateur acheteur du Match » à indiqué. « Le stade de Hombo est une grosse mensonge populiste jetée sur le front des Anjouanais » et a conclu en tant que membre du comité olympic dit « que le Stade de Hombo ne sera pas international; si on ne choisit pas soit l’athlétisme soit le foot ». 

En un mot le ministre a raisonné durant toutes ses réactions d’une façon nationale que Mutsamudienne. 

N.J/ Comores Magazine 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*