« Le Chef de l’Etat exige que la liberté d’expression rentrent à l’ORTC »

L’ORTC  A BEIT SALAM

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Le tout nouveau directeur Général de l’ORTC et  2 de ses collaborateurs ont été reçus à Beit Salam par le Président de la république, qui a été  secondé par son Chef de la Communication.

Le nouveau directeur général a dressé un tableau chaotique de la situation de l’établissement. Il y a trouvé un effectif de 262 salariés, soit un effectif plus importants que les grandes télévisions occidentales et une  masse salariale qui plombe toute initiative, ainsi qu’une télévision en sous équipements.

Le Président de la République a exigé un assainissement, des mesures courageuses et innovatrices qui mettrons en valeur l’expertise de la diaspora dans ce domaine. Le Chef de l’Etat exige que la démocratie, la liberté d’expression rentrent à l’ORTC. Cette vitrine de notre pays doit être à la hauteur de nos ambitions de pays émergent avec des règles et des principes de bonne gouvernance.

Beit Salam 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*