Le coût du voyage d’Azali à New York s’élève à 95000 Dollars

L’ardoise New-yorkaise: 95 000$

L’escapade onusienne d’Azali a coûté selon une source confidentielle la somme de 95 000$. Une économie de 5000$, donc pour cette année, fait remarquer un observateur, puisque généralement la note s’élève en moyenne à 100 000$ pour les Comores.

Un montant qui peut sensiblement diminuer si les autorités concernées voulaient bien suivre les pratiques de bon sens appliquées par beaucoup de pays africains notamment par le Burkina Faso par exemple.

Les Burkinabé bloquent les réservations des chambres pour l’année prochaine en payant 50 % du taux normal pendant l’Assemblée générale et en septembre prochain s’acquitteront des 50% du taux de l’AG.

Ah oui, il faut préciser que les prix flambent en septembre à l’approche de ce rendez-vous mondial. C’est comme les prix à Volo Volo avec l’arrivée des « je viens ».

Ainsi La chambre de 90$ passe lors des AG à 520$. La suite de 250 se négocie à partir de 1500$. La salle pour les entretiens tourne autour de 200-300$ par heure de réservation. N’en parlons plus du traditionnel dîner de la délégation dans un restaurant de la place.

Les compagnies aériennes sont de la fête. Les billets passent de 1200 pour Ethiopian à 2000, pour Émirats de 890 à 1500 et chez Air France de 800 à 1200$.

Mais comme la partie comorienne réserve tard, au lieu des 10 mois requis avant ce rassemblement, la marge de manœuvre se trouve réduit.

Ajouter les perdiems et tout s’explique ou presque.

Par Idjabou Bakari

2 commentaires sur Le coût du voyage d’Azali à New York s’élève à 95000 Dollars

  1. Azali assoumani Mugabe ne se soucie pas de la santé financière de l’archipel des Comores. Preuve en est qu’il a embauché toute sa famille et il s’octroie trois salaires mirobolants. Ce type et sa famille resteront infiniment dans la géhenne. Car, mieux vaut dérober une mangue chez le voisin plutôt que partir avec les deniers publics. Regardez comoriens ce qui arrive à azali assoumani Mugabe et sa femme. Ils ont un problème de santé très grave. Car, à force de voler l’argent public, il finissent avec des maladies incurables.

  2. Mais les Comores ç une prorpété privée d’azali et sa famille , au lieu de trouver un tueur pour finir avec ce minable pathologique de mort vivant , vous passez votre temps à critiquer , qu’est ce qui n’est mauvais le mort vivat azali n’a pas fait depuis le 26 mai 2016 jusqu’à maintenant . On est fatigué des articles de dénonciation , il faut des actes concrets , l’éliminer physiquement c tout.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*