Le CPAN à Ntsaoueni: Wa Mboudé rihara henda kiya kiya

Il y a de cela plus de 50 ans, la région de Mboudé a refusé l’oppression coloniale dont l’origine de la célèbre chanson du feu Mohamed Hassane natif de Ntsaoueni connue sous le nom  » rirendedjé siwa mboudé rivehwawo kiya kiya ». Cette chanson parlé d’amour mais aussi du refus de la soumission coloniale qui a voulu imposé un élu à la région au détriment de celui qui a été choisi par la région. 

Pour dire que la région de Mboudé n’est pas un champ pour personnes ni un clan quelconque. Dire aujourd’hui que la région de Mboudé est derrière les assises, c’est une aberration de certaines personnes bourrées par le pouvoir. Cha Mboudé kedjenda kiya kiya djana, kena henda lewo, na namawoudou tsena.
Nakidine Hassan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*