Le CRC se déchire à nouveau : Hamidou Karihila rejeté par les siens

wpid-screenshot_2015-11-27-05-15-44-1.png

Pendant que l’ancien président Azali Assoumani a donné ses ordres sur les candidats qui vont porté la couleur du CRC aux élections de 2016, les coordinateurs de ce parti au niveau de Ngazidja menacent de jeter l’éponge s’il maintient ce choix surtout au niveau du gouvernorat de Ngazidja. Ils contestent en premier lieu le choix de Hamidou Karihila au poste de gouverneur à Ngazidja au détriment de Maoulana Charif. Dans une lettre adressée au colonel Azali Assoumani et au bureau national et régional du parti CRC, les 7 signataires sur le 11 coordinateurs ont estimé que le choix fait par le colonel ne fait que minimiser leur chance de remporter les prochaines batailles électorales.

image

Mais selon des sources proches du dossier, en connaissant, Azali, il ne va pas retrouner en arrière car Karihila lui a avisé de quitter le parti s’il ne sera pas candidat. Ce qui fait que Azali aura peur de refaire la même erreur qu’a fait avec Msaidié. Mais là aussi Azali détient un couteau à double tranchant car les 7 coordinateurs qui sont les ponts focaux du parti dans les régions ainsi que la région Wachili Dimani qui réclament sans cesse la candidature de Maoula Charif vont désarmer le Colonel. Dans ce cas de figure, l’ancien chef d’état Major risque de se livrer dans un combat fatale sans ses armes lourdes autant plus que la région wachili-Dimani n’est pas prête à marchander la candidature de Maoulana Charif. « Si Azali veut sauver sa face, il doit laisser Maoulana se présenter avec Karihila. C’est-à-dire avoir deux candidat au poste de Gouverneur », a montré un proche de Maoulana Charif. Mais cela ne sera pas aussi facile pour la logistique du parti. « De tout le façon, Azali sait très bien que Hamahamet pourrait voter Karihila sans pour autant voter pour Azali par contre si Maoulana est candidat, dans le Wachili-Dimani, celui qui votera Maoulana votera surement Azali », a-t-il théorisé notre source. Lui qui a monté un peu le ton en précisant que « On ne comprend pas le choix d’Azali, si le but est de ce présenté ou de gagner en tout cas Maoulana a montré qu’il est un gagnant car il a sauvé deux fois la CRC alors que Karihila n’a jamais apporter quelque chose dans le parti, alors ce qu’on veut ce le résultat et non l’idéal », a-t-il attesté notre source.

Nakidine Hassane

2 commentaires sur Le CRC se déchire à nouveau : Hamidou Karihila rejeté par les siens

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*