Le cyclone Kenneth a été clément avec les Comores qu’avec le Mozambique

Kenneth a frappé le Mozambique encore plus durement que les Comores. Il a laissé un paysage lunaire.

Le cyclone a dévasté jeudi soir une partie de la province du Cabo Delgado, dans l’extrême-nord du pays, provoquant la mort d’au moins cinq personnes, selon le bilan donné samedi par le Premier ministre.

De nombreux petits villages ont été détruits. Plus de 3 300 maisons ont été totalement ou partiellement endommagées, selon l’Institut mozambicain de gestion des situations d’urgence. La quasi-totalité du district d’Ibo a été ravagée à en croire l’organisation Care.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*