Le déficit commercial s’élève à 74,5 milliards de francs comoriens

La balance commerciale déficitaire aux Comores résulte en partie de la faiblesse du tissu productif local et la faible diversification des exportations.

L’année 2015 a été marquée par une balance commerciale déficitaire aux Comores. Dans son rapport annuel de 2015 publié au début de cette année, la Banque Centrale des Comores a annoncé un déficit de 74,5 milliards de francs comoriens soit près de 151 millions d’euros. Cela correspond à 31,1% du PIB contre 32,2% en 2014. Cette situation s’explique en partie par une diminution de 31,7% des exportations.

Baisse des exportations

Malgré une évolution positive des exportations de vanille (+26%), la chute des autres produits n’a pas été comblée. Les essences d’ylang-ylang ont par exemple connu une baisse de 12,5% du volume commercialisé, rapporte la Gazette des Comores. Dans les détails, les recettes d’exportation des essences d’ylang-ylang se chiffrent à 862 millions (1,7 million d’euros) en 2015 contre 900 millions l’année précédente (1,8 million d’euros). Les quantités de girofles exportés se sont par ailleurs effondrées pour atteindre 1 700 tonnes, soit un déficit de 2 milliards de KFC (4 millions d’euros), selon la même source.

Qu’en est-il des importations ?

Les produits comoriens sont en majorité acheminés vers l’Europe avec 43,8% du total des exportations. Le Vieux Continent est suivi de l’Asie avec une part de 24,5%. Les exportations à destination de Madagascar et des pays du COMESA ont cependant baissé, selon la BBC. En ce qui concerne les importations, les produits alimentaires ont augmenté (+3,8%) alors les autres produits ont accusé une baisse de 30,6%. Les pays fournisseurs sont avant tout ceux du Moyen-Orient, suivis par les pays asiatiques et enfin l’Europe se trouve à la troisième place.

Linfo.re

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*