Le député Tocha demande que la gendarmerie rende le matériel de la radio Labaraka Fm

Deuxième partie de la conférence de Député Tocha
Tocha  défend les libertés fondamentales
Dans sa rencontre avec la presse ce samedi, le député Tocha Djohar a défendu bec et ongles la cause de la presse notamment la cause AGWA et la radio Labaraka FM. Il a par ailleurs exigé la restitution de ses matériaux pour le bien de la démocratie et de la liberté d’expression. 

Le député Tocha a par contre regretté les propos du président américain à l’encontre des pays africains qu’il a qualifié » des pays de merdes ». À cet effet, le député Tocha exige une réaction de la part du ministre des affaires étrangères et tu gouvernement comorien.

Parlant de ses activités parlementaire, le député Tocha Djohar, est revenu sur ses résolutions tel que le groupe parlementaire d’amitié entre Pékin et moroni, la crise AB aviation, la loi sur la PNAC….. 

Le député de la région d’Itsandra à insister dans sa déclaration, sûr la liberté d’expression et la pluralité des médias pour garantir la démocratie et l’État de droit dans notre pays.  » C’est regrettable que dans notre pays la presse est muselée à cette manière », a-t-il regretté.

Nakidine Hassan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*