En ce moment

Le directeur d’Elmarouf licencie une infirmière pour avoir grevée

Le directeur de l’hôpital Elmarouf adopte les méthodes de ses supérieurs. En réponse au mouvement des grévistes contractuels de l’hôpital Elmarouf, il licencie pour un motif banal la porte-parole du mouvement. Pour justifier son licenciement, il est remonté à une absence de cette gréviste dans son boulot au mois de juin dont elle s’était d’ailleurs justifié.

« Mme Rahamat Said est licenciée pour faute grave, sans préavis ni indemnité, conformément au contrat de travail », note de la suspension signé par Nicolas.
Mme Rahama est une contractuelle très actives sur la grève déclenchée à Elmarouf pour réclamer les indemnités de la COVID-19. Pour freiner ce mouvement, le directeur n’a trouvé mieux que de la renvoyer

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*