Le directeur régional de Comores-Hydrocarbures continuerait-t-il à souffler le chaud et le froid ?

Selon des sources concordantes l’actuel directeur régional continuerait à recruter en falsifiant la signature de son ancien patron. C’est le cas à titre d’exemple de 5 agents recrutés avec les sceaux de l’ancien Directeur Général, le Colonel Aboubacar Mze Cheick. La signature et le cachet du DG auraient été scanné pour tromper les apparences et les « fausses notes de recrutement », antidatées.

Ce qui aurait mis la puce à l’oreille de certains agents du dépôt d’Anjouan est le nom d’un informaticien connu et fidèle de l’UPDC. Ce dernier à la date indiquée sur la note, était toujours en fonction comme directeur régional de la jeunesse et des sports d’Anjouan et n’aurait jamais mis les pieds au dépôt. Sur la note, figureraient aussi deux stagiaires fidèles au directeur régional et deux autres personnes non-connues du service.hydrocarbure

Selon nos sources les relations entre l’ancien DG et le directeur régional n’ont jamais été au beau fixe. « Il n’est un secret pour personne qu’entre le directeur régional et le Colonel Aboubacar Mze Cheick rien n’allait et des fois-même, le directeur régional s’autorisait à des insubordinations envers son patron se croyant intouchable. Comment ce dernier allait-il lui accorder un chèque en blanc en cautionnant ses recrutements partisans et villageois ? » S’interroge une autre source à la direction régionale.

Mais comment Miroidi, le Directeur régional a-t-il pu faire passer ces fausses notes de recrutement à des vrais sans la complicité de certaines grosses têtes de la direction générale de Moroni ? s’interrogent certains.

KAY, Comores infos

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*