Le divorce entre parti JUWA et celui du président Azali est consommé

L’histoire ne nous fournit que des exemples de paix violée disait Damila.
En effet, les comoriens assistent impuissant face au divorce du président AZALI et celui qui l’a mis en orbite Mr sambi.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

De plus, cette rupture programmée de longue date est confiée aux plus proches du colonel. Parallèlement, à cela AZALI, prépare en coulisse une manoeuvre de déstabilisation afin de réitérer le scénario de 1999.
C’est ainsi, qu’il pousse son entourage à tester et prendre la température à la fois au sein de l’opinion, mais aussi, le parti DJUWA. AZALl sait bien que ce parti lui posera des ennuis. Mais, il est hors de question qu’il cédera le pouvoir au parti DJUWA.

Par ailleurs, AZALI cherche un moyen pour composer un gouvernement qui serait type d’union nationale en vue d’une modification substantielle de la constitution. Dans cette hypothèse, il a besoin de deux scénarios :

D’abord, intégrer l’ensemble des partis politiques sauf le parti DJUWA. Car, celui ci lui pose un problème majeur à savoir son envie de changer la constitution. Il est donc, judicieux pour de déstabiliser les membres du parti DJUWA afin de les mettre hors du pouvoir. Il faut dire que celui qui a orchestré les évènements du palais du peuple.

Ensuite,il cherche par tous les moyens pour déstabiliser le pays. Car, pour arriver à ses fins, il compte sur ses pions pour y parvenir.

Enfin, AZALI regarde avec attention les élections françaises car, sa manigance est conditionnée de cette élection. Il le sait bien puisque son sort et ses entreprises sont liés.

Tout le monde à été intrigué lors de son passage à Paris.
On se demande ce qui a précipité son retour alors qu’il avait sur son agenda un séjour d’une semaine sur le territoire de Molière.

Il est donc, nécessaire que le parti DJUWA et les comoriens prennent conscience de leur ignorance. Le retrait anticipé du parti DJUWA ne doit pas se faire. Il faut attendre de prendre en témoin l’opinion. En effet, tout le monde sait que là où AZALI se trouve aujourd’hui, c’est grâce à Sambi. Malheureusement, l’homme ne maîtrise pas l’histoire car, nous répétons toujours les mêmes erreurs.

Imani

2 commentaires sur Le divorce entre parti JUWA et celui du président Azali est consommé

  1. Sambi et Juwa ont voté pour Azali pour se débarrasser de la peste Mamadou-M’saidié.
    Ils avaient à choisir entre une peste Mamadou-Msaidié et la peste Azali,
    ils ont opté pour la secte.
    Balahé M’lemba!

  2. personne n’ignore les manoeuvres qu’orchestrent des gens mal intentionnes, dans l’espoir de destabiliser le parti juwa ayant peur que celui ci gagne toujours du terrain et ne perd que les mauvaises herbes. de toute les maniere personne peut empecher le soleil de briller.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*