Le drapeau palestinien sera pour la première fois hissé devant l’ONU.

L’Assemblée générale des Nations-Unies a voté jeudi la résolution autorisant les Etats ayant un statut d’observateur à hisser leur drapeau à l’ONU.

L’Assemblée générale des Nations unies a autorisé jeudi les Palestiniens à hisser leur drapeau au siège de l’ONU à New York. Il s’agit d’une victoire diplomatique symbolique dans la campagne pour faire reconnaître l’Etat palestinien. « C’est un pas vers la reconnaissance de la Palestine comme un Etat membre à part entière des Nations Unies », a dit le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah.
8 voix contre, 45 abstentions. Une résolution en ce sens a été adoptée par 119 voix pour, huit contre et 45 abstentions sur les 193 pays membres de l’ONU. Les Etats-Unis et Israël ont voté contre. L’ambassadrice américaine Samantha Power a affirmé que « hisser le drapeau palestinien ne remplace pas des négociations (entre Israéliens et les Palestiniens) et ne rapprochera pas les deux parties de la paix ». « Aucun vote ne peut transformer un geste symbolique vide de sens en un Etat », a lancé l’ambassadeur israélien Ron Prosor.
Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas est attendu ce mercredi 30 septembre 2015 à la tribune de l’assemblée générale des Nations Unies.
Un discours à l’ONU qui fera «l’effet d’une bombe»
Face à l’impasse dans laquelle se trouve la solution à deux Etats, que 65% de palestiniens ne croient plus possible, et alors qu’il entre dans la onzième année de sa présidence, il a promis que son intervention ferait «l’effet d’une bombe».

Mohamed Abdou Hassani (ORTEGA)

(Mahmoud-Abbas-pr-sident-l-Autorit-palestinienne_0 New-York-le-drapeau-palestinien-va-flotter-a-l-ONU

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*