Le fiasco de l’hôtel Galawa Beach, Fahmi fait partie des responsables

wpid-screenshot_2016-01-18-12-24-04-1.png

Aujourd’hui l’heure du bilan est arrivée. Souvenez-vous que l’ancien président Abdallah Sambi est responsable de la destruction de l’hôtel Galawa. Et Fahmi Ibrahim était aussi dans le gouvernement de l’époque, il fait partie des reponsables de la destruction de l’hôtel. Soutenir Fahmi aujourd’hui c’est soutenir la politique de Sambi de l’époque. Mettez vous en tête que Fahmi est la marionnette de Sambi, dans un meeting à Paris ce 16 janvier, Sambi a fait une heure de discours pour défendre son bilan et Fahmi environ 20 minutes. Il y a eu zéro projet présenté. Allons nous choisir un candidat par rapport à un projet ou par rapport à un bilan d’un ancien président ?

image

Article du site jeune Afrique. En septembre 2007, le gouvernement comorien cédait pour 5 millions de dollars à Dubai World le plus grand hôtel du pays (150 chambres), le Galawa Beach. À charge pour le groupe de le réhabiliter et d’en relancer l’activité. Une société, Dubai World Comoros, dont le gouvernement comorien était actionnaire, devait reconstruire l’établissement, aménager les 25 hectares de plages, y édifier une centaine de villas de luxe, un club de plongée, un restaurant et une station thermale. Dubai World devait investir entre 50 millions et 60 millions d’euros et livrer le tout avant le Mondial de football sud-africain, en juin 2010. Volte-face en août dernier. « Ils nous ont dit qu’en raison de leurs difficultés financières ils ne pouvaient réaliser le projet dans des délais raisonnables », explique Idi Nadhoim, vice-président de l’Union des Comores, à l’origine du contrat. Dubai World a restitué le site au gouvernement, ainsi que tous les plans du futur complexe. En septembre, Moroni a trouvé un repreneur : Qatar National Hotels Company.

2 commentaires sur Le fiasco de l’hôtel Galawa Beach, Fahmi fait partie des responsables

  1. Ses révélations n’inquiètent pas les Comoriens,si vous etes aimés aux Comores meme si tu fais CACA à la mosquée on est aimé,des milliars sont volés successivement par AZALI ASSOUMANI, SAMBI et leurs entourages partout ils sont plébistés, au moment ou les Comoriens n’ont pas d’électricité,d’eau,des routes détruites, des hopitaux mal gérés et presque inéxistant, des écoles males entretenues, la vie des Comoriens est suspendue rien qui marche ,Comment penses-vous que la bande SAMBI,AZALI,MAMADOU ?le FINANCIER eternel pourront changer les Comores?C’est très tristant,lesComores sont endettés tandis que les poches des mafias sont remplies,Ou-est la justice ou -est la Gendarmerie ,ces deux institutions sont là à juger ceux qui ont volés du Manioc,ces prétendus institutions sont des corrompus par le pouvoir à servire leur interet pour ces motifs j’appelle à la population COMORIENNE à un soulevement populaire afin de barrer la route à ces voyous qui nuie le développement des Comores.

  2. c’est pas sambi et Fahmi tous les deux qui etaient au pouvoir, Mamadou et Ikillilou tous les deux etaient vice presidents et donc responsable là on comprend que comores info a eu un pu d’agent de la Part de Mamadoupour sali SAmbi ET fAHMI JAMAIS VOTRE JOUNAL NE PEUT CACHER LA VERITE

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*