Le football à Anjouan, entre crise et quête de moralité

Témoignage: 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Le football à Anjouan, a connu ses heures de gloire et la consécration de ses génies dans les années 70,80 jusqu’à fin 90.

A l’aube des années 2000,le football anjouanais, a vu arriver dans les pelouses une génération nouvelle de joueurs mue par l’appât du gain, versant dans la star-mania loin des grandes vertus du Sport roi, le football,à savoir les valeurs d’équité, d’intégration, de paix, de fair-play et de respect des règles du jeu.
En parallèle à ces mutations sans issue, les instances sportives:nationales et insulaires(Fédé,Ligues,Districts,Commission Régionale d’appel,Commission d’homologation,Commission d’arbitrage,….), sont demeurées à l’identique sans refonte structurelle ni même le renouvellement des Hommes et Femmes qui les composent et qui ont brillé par leurs errements qui ont nui au football à Anjouan, les titulaires des postes  pourvus  au sein de ces structures, n’ont ni le profil ni la vocation pour beaucoup d’entre eux, d’assumer ces tâches. Mais que par des voies détournées, ils sont aux commandes de ces organes sportifs de direction, de conception,de gestion , d’encadrement et d’exécution à la solde de leurs intérêts propres et pour servir royalement leur club respectif. Résultat des courses.On  trouve à la tète de ces instances sportives des dirigeants véreux qui s’emploient régulièrement à fouler aux pieds les textes en vue de satisfaire leurs appétits et dans les mépris de la déontologie.

                                       Qu’en est-il des arbitres ?
Les arbitres,dans leur quasi majorité,ne sont pas du reste,car souvent en manque de formation approfondie ou en crise de repères ,ne font pas exception à la règle.Ils se font distinguer par des décisions et des appréciations injustes et très aléatoires, qui influent gravement contre le cours des rencontres.Ici à Anjouan,tout se sait et partant de là, tout se négocie en coulisse, toutes les formes d’achat de conscience ont libre cours. Une vraie jungle ! Et des scandales à tout va ! Ainsi va le football à Anjouan.
Le malheur est qu’il existe bel et bien des mécanismes pour réprimer sévèrement ces comportements irresponsables des dirigeants des instances sportives et  une partie du corps arbitral, le syndicat des clubs de football victime des décisions fausses et arbitraires  des dirigeants des structures sportives et de la dictature du sifflet des arbitres, dort encore sur leurs lauriers.
Personnellement, j’ai eu le privilège d’être interviewé un Lundi 17 Octobre 2016 par le Journal Karibu Hebdo et j’ai dénoncé sans vergogne les pratiques mafieuses qui gangrène le Football anjouanais et dont la Présidence de la Ligue d’Anjouan en porte une lourde responsabilité.J’ai pris le choix de l’action pour combattre les maux qui frappe notre Sport favori,le football.
Le constat est très accablant, je détiens des supports vidéos et des témoignages de certaines personnes sur les orientations de la Ligue et des choix farfelus de nos arbitres, des preuves les plus irréfutables de  la nébuleuse du football anjouanais touché de plein fouet par le clientélisme et le parti pris.Le football anjouanais n’a jamais été aussi indignement représenté,j’ai très honte, la Ligue de football ne compte dans ses effectifs que deux serviteurs dévoués pour la noble cause. Ce qui devait d’ailleurs lui valoir immédiatement sa déchéance. Mais que fait la Fédé devant ces graves manquements ?

On a là les ingrédients d’un football en déliquescence absolue.Les clubs s’organisent pour ne plus subir le diktat d’une Ligue désavouée et de ne plus se faire abuser ni se faire voler la sueur de leur front à chercher par tout subterfuge à promouvoir la Jeunesse complètement déshéritée.On s’investit au quotidien pour cette passion,ces hommes et femmes, cette jeunesse pour être payée par le mépris d’une poignée d’individus immatures. A l’heure qu’il, nous préparons un dossier qu’on soumettra très ultérieurement au Tribunal Administratif du Sport ( T.A.S ), la Fédération de Football des Comores sera, quand à elle, saisie et toutes autres juridictions compétentes en seront de même pour étaler au grand jour, les abus et les violations manifestes  du football à Anjouan par la Ligue et ses démembrements sportifs.
Mutsamudu le 25 Avril 2017
Mr Djaanfar Salim Allaoui

Manager Général de Ngazi Sports

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*