Le gouvernement a remis un chèque de 2 millions à l’Ong Caritas

​Le gouvernement a remis aujourd’hui un chèque à l’Ong Caritas. C’est le ministère de la justice qui a été chargé de remettre le chèque à Ong. C’est une décision du gouvernement pour aide l’Ong qui vient en aide aux pauvres comme le rapporte le ministère.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Le Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre des Affaires islamiques, a remis ce samedi un chèque de 2.000.000FC à l’ONG CARITAS Comores. 


En effet, Caritas est une ONG reconnue qui prend en charge sur le plan sanitaire les nécessiteux et la population la plus vulnérable.
Le Secrétaire Exécutif de Caritas Comores, Monsieur Serge, a reçu le chèque en présence des médias.

2 commentaires sur Le gouvernement a remis un chèque de 2 millions à l’Ong Caritas

  1. MONSIEUR FAHAMI, ministre de la justice il s’avèrait qu’une jeune fille de moins de 16 ans aurait fait l’objet d’un viol par un conseiller du président AZALI.
    En effet, je vous demande de saisir immédiatement le parquet de Moroni pour viol, agression sexuelle et séquestration sur une mineure de moins de 16 ans. Sachez bien que cette responsabilité vous incombe en tant que patron du parquet.notez que rien ne vous empêche de convoquer ce présumé coupable car il ne dispose aucune immunité pour le couvrir. Donc, monsieur FAHAMI, l’histoire retiendra le moment où vous étiez ministre de la justice et que les viols sur les mineures étaient multipliés par 200%.

    Vous savez le peuple comorien est effarés de voir un avocat de formation, ministre de la justice laisser dans la nature des barbares sexuels.

    Enfin, nous demandons à l’UNICEF de faire pression aux autorités comoriennes afin de protéger ces mineures exposées aux prédateurs sexuels. Nous attirons l’attention de toutes les instances internationales se trouvant sur le territoire comorien de prendre leur responsabilité en dénonçant ces actes inqualifiables.

    Il faut dire que ce pays en l’occurrence,leurs autorités doivent rendre des comptes auprès de l’UNICEF.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*