En ce moment

Le gouvernement a réussi finalement à faire oublier les comoriens bloqués à l’étranger

Un grand coup de communication. Depuis la déclaration de 41 cas positifs importés du COVID-19 aux Comores, les gens ne parlent plus des comoriens bloqués à l’extérieur et qui souffrent sans aucune assistance de l’État comorien. Un abandon ou un échappatoire ? Le temps nous le dira. Mais selon des sources sanitaires, l’appareil qui confirme l’infection du Coronavirus ( le fameux PCR) n’est toujours pas fonctionnel.

Les docteurs ont signifié à ces repatriés hospitalisés à Samba qu’ils ne sont pas sûrs qu’ils sont atteints du Coronavirus. D’ailleurs, ils sont logés loin des malades infectés par le COVID-19. Le gouvernement a confirmé ces cas tout simplement pour se désengager de la responsabilité des comoriens bloqués à Ouganda, Madagascar, Tanzanie, …

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*