Le gouvernement désapprouve les propos du président du comité Maoré

Par Nassila Ben Ali  

Lors de la journée Maore, célébrée le samedi 12 novembre au Palais du peuple, cette date d’admission des Comores à l’Organisation des Nations-Unies, le président du comité Maore, Me Abdou Elaniou, a tenu des propos jugés inacceptables le gouvernement, en particulier, et l’opinion comorienne, en général. Selon lui, le contentieux franco-comorien de la question épineuse de l’île comorienne de Mayotte risquerait  d’inviter Daesh, compte tenu de l’occupation illégale d’un territoire appartenant à une population musulmane par un pays occidental.

«Nous regrettons et condamnons fermement les propos tenus par le président du comité Maore évoquant une possible présence de Daesh sur notre île Mayotte comme solution de lutter contre l’occupation illégale de la France. Le gouvernement comorien, comme sa population, s’aligne avec tous les pays qui luttent contre cette catastrophe planétaire», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou.

Le porte-parole du gouvernement a insisté qu’«il est vrai que les Comores et sa population luttent pour la réintégration de Mayotte dans son giron naturel», mais au delà d’aller jusqu’à évoquer Daesh pour résoudre cette question, Mohamed Daoud pense que ces propos n’engagent que son auteur. Le ministre de l’intérieur a souligné que pour résoudre la question de Mayotte, les Comores n’ont jamais pensé à la violence, n’en parlons plus du terrorisme, mais au dialogue. «Une commission paritaire est mise en place  pour y trouver des solutions», a-t-il rappelé.

Le patron de la sécurité intérieure a indiqué, en outre, que la lutte contre le terrorisme reste le cheval de bataille du chef de l’État. Il a évoqué également l’engagement ferme du gouvernement contre ce fléau. «D’ailleurs, un projet de loi sur la lutte contre le terrorisme aux Comores est déjà élaboré par le gouvernement. Il sera bientôt soumis aux élus de la nation pour examen et adoption»,  a souligné le ministre mentionnant, au passage, l’opérationnalisation déjà de la direction nationale de la lutte contre le terrorisme.

Alwatwan 

5 commentaires sur  Le gouvernement désapprouve les propos du président du comité Maoré

  1. en ce qui concerne les filles dans les boites de nuit c’est tout à fait normal idiot que des comoriennes aillent en boite de nuit en territoire comorienne…..quand tu es touriste à madagascar tu trouveras que des filles malgaches en boite de nuit et quand on va en boite de nuit idiot c’est pour draguer et danser, faire le beau et la belle, on tripote les filles et au final on finit au lit et le lendemain chacun rentre et rebelote le samdiedi suivant et c’est l’éternel cercle vicieux de la jeunesse il n’y a rien d’excéption , à la réunion que des filles réunionnaises, à maurice que des mauriciennes, à dakar que des sénégalaises….mais il est con ce mec…où est l’extrachoquant et dans les boites de nuits à moroni il n’y a que des comoriennes…et la-bas c’est encore pire et ça sort de l’ordinaire….pauvre mec….

  2. il réfléchi beaucoup et je me demande s’il dort la nuit ou bien en train de reflechir sur ce qu’il va mettre en ligne le lendemain et je reitere ce que j’ai dit,ce type saym boum est stressé et énervé, il faudra que les mahorais lui prépare de vrais obsèques à envergure nationales avec drapeau tricolore sur son cercueil et la mention descendant gaulois sur sa pierre tombale car il prétend rememorer la conscience collective sur l’histoire des Iles comores en oubliant mais on l’exonère en croyant posséder la science infuse sur l’histoire que quiconque que dans l’océan indien et dépuis l’histoire géographique il n’a jamais existé des iles malgaches ni des iles maurices à part les iles séchelles et les iles comores…où vas-tu placez mayotte?…..en ile de france?….

  3. @Lemouzet.
    Vous faites partis de ceux qui ont sous-estimé les maorais, les considérant moins que rien,incapable d’ avoir un esprit critique , ni tirés des conséquences sur l’ histoire du passé , la domination et les sévices des grands comoriens au moment ou la France a rattaché Mayotte en 1902 avec les 3 autres iles de Comores sans que les maorais l’ aient voulu . Puis les 4 iles rattachés plutard avec Madagascar sous protectorat Français.
    Pour vous , un maorais ne peut pas se défendre, argument par argument tangible et vérifiable sur le passé .
    Vous faites partis de ces Comoriens qui veulent refaire l’ histoire en effaçant la vérité et la réalité du passé ,alors vous n’ arriverez jamais , les archives sont toujours là.
    Vous et comme beaucoup d’ autres n’ ont pas remarqué que les Maorais ont été prévoyant .
    Et la leçon a tiré de nos jours , c’est que la personne le plus débile des débiles mentales de Mayotte serait l’homme le plus intelligent de Comoriens des 3 autres iles , puisque tous fuient maintenant leur union de Comores fantômes au perle de leur vie pour rejoindre le débile maorais pour une vie meilleur et espérer avoir un titre de séjour Français

  4. C’est vraiment étonnant et incompréhensible car beaucoup de comoriens sont hautement instruits en droit , et plus particulièrement en droit international , ils connaissent tous les rouages de droit et comment les contournés et pourquoi ils n’ arrivent pas à récupérer Mayotte que par le droit et rien que le droit, en associant tous leurs résolutions onusiens. Après avoir attaquer aussi la France au CPI, pour crime contre l’humanité sur les naufrages des kwassa que certains dirigeants , comités et associations comoriens organisent eux même le départ depuis Anjouans pour envahir Mayotte pour mettre à mal son développement harmonieux , choses que les comoriens sont incapables de faire avancer leur pays en matière de développement après 42 ans . Ces migrants viennent la plupart nous pondre des délinquants sans se soucier comment les nourrir,d’ ailleurs leurs enfants s’entretuent eux meme à cause d’ un oeuf ou de 20 centimes , il y a d’ autres qui tuent leur propres mères car elles tardent à les régulariser pour avoir des titres de séjour , on en voit de tout sur eux . Ils ont rempli la prison de Majicavo dont 82% ne sont qu’eux , de plus ils se réjouissent en disant qu’ils mangent bien et se sentent bien dans ce prison de 4 étoiles, que s’ils étaient dans leur Union de Comores libre et indépendant . Dans tous les boites de nuit de Mayotte , on ne trouve que nos cousines comoriennes et anjouanaises qui sont prêtes à tout . Biensur que cela ne nous réjouisse pas et nous fait bcp réfléchir sur cet Etat qui veut nous tirer vers la bas .
    Après 42 ans de lutte acharné , ils n’ arrivent toujours pas et pourquoi ? , CAR LE DROIT DU PEUPLE À DISPOSER D’EUX MEME PRIME ET SE TROUVE AU DESSUS DE TOUS CES RESOLUTIONS. Les comoriens le savent très bien mais c’est pour faire du chantage et du marchandage à la France pour avoir quelques miettes .
    Maintenant si le ministre de l’ intérieur évoque DAECH en condamnant les propos du comité maoré , ce n’est que du bla bla , personne n’est dupe que c’est une stratégie qu’ils se sont concertés avec pour évoquer DAECH et inquiéter la France .
    Sinon Franchement DAECH va faire quoi ? , C’est d Aller exterminer tous les Mahorés qui ne veulent pas cohabiter politiquement et administrativement avec un Etat Comorien miséreux, corrompu et anarchiquement bien organisé. Ou bien d’ aller bombarder l’ ambassade de France aux Comores.
    C’est vrai que le ridicule ne tue pas , mais il faut arrêter de prendre des gens comme des imbéciles .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*